Apprendre à nager le crawl : L’erreur de 90% des débutants

Temps de lecture : 9mn

Par où commencer lorsque tu cherches à apprendre à nager ?

Faut-il commencer par apprendre à nager :

  • La brasse ?
  • Le dos ?
  • Le petit chien ?
  • Le crawl ?
  • Ou encore le papillon?

C’est parfois difficile de faire le tri par rapport à toutes ces nages. Surtout quand on débute.

Et pourtant, choisir par quelle nage commencer est une étape essentielle ! Car c’est à ce moment-là que tu construis tes premières habilités motrices spécifiques au milieu aquatique. 

Donc si tu veux apprendre à nager facilement alors ce guide débutant est fait pour toi !



Faut-il commencer par la brasse pour apprendre à nager ?

Bien souvent, quand tu souhaites apprendre à nager, ta première intuition est de commencer par la brasse.

Et c’est souvent le cas, parce que c’est la nage qui paraît la plus facile. 

Cela est dû au mouvement des bras, qui te permet de garder facilement la tête au-dessus de la surface de l’eau et donc de respirer aisément. 

brasse mamie
La brasse est souvent privilégiée par ceux qui ne souhaitent pas mettre la tête dans l’eau

La brasse est une nage de terrien

En brasse, comme tu te propulses essentiellement avec tes jambes et tu utilises tes bras pour t’équilibrer, c’est une nage qui se rapproche du déplacement sur terre (marche ou course à pieds).

C’est d’ailleurs la nage qui se rapproche le plus du déplacement terrestre, car avec les autres nages, comme le crawl ou le dos crawlé, tes jambes te servent à t’équilibrer et non pas te propulser.

L’autre point important particulier à la brasse, c’est sa technicité.

Car, en brasse, tu dois à la fois coordonner le mouvement de ta tête, avec celui de tes bras et de tes jambes. Et comme si cela n’était pas assez, tu dois en plus marquer un temps de glisse.

Apprendre a nager la brasse coulee
La coordination est la clé de la réussite en brasse

Ce temps de glisse est obligatoire pour être efficace !

Et bien sur, ce n’est pas le cas avec le crawl, ou avec le dos crawlé : la tête ne bouge jamais, c’est uniquement les bras qui vont tourner et les jambes qui vont équilibrer la nage.

Tu l’as compris, la brasse est une nage à part.

C’est une nage très particulière où le timing est très important.

Et malheureusement, certains nageurs comme moi, ne parviennent jamais à le trouver, ce fameux timing en brasse…

Et bien que ce soit une nage qui se rapproche beaucoup de la position terrestre, ce n’est pas forcément la meilleure pour commencer à apprendre à nager !

A notre avis, apprendre à nager la brasse ne facilite pas la transition du milieu terrestre vers le milieu aquatique, au contraire !

Et nous pouvons même aller plus loin, en affirmant qu’apprendre à nager la brasse, c’est un peu comme apprendre à ne pas se noyer, ou à survivre à la surface avec la tête hors de l’eau.


Apprendre à nager la brasse, c’est très facile

Comme je te l’ai expliqué précédemment, apprendre à nager une brasse efficace et avec toute sa technicité, requiert beaucoup d’entraînements et surtout beaucoup de temps.

Pour vraiment apprendre à nager, il est nécessaire :

  • D’apprendre à flotter,
  • D’accepter d’être dans l’eau, en toute tranquillité,
  • D’être relaxé dans l’eau,
  • Mais aussi d’apprendre à se propulser efficacement.

Finalement, apprendre à nager, c’est apprendre à être comme un poisson dans l’eau et non pas à survivre tant bien que mal à la surface !

Camille Leuregans
Camille, notre coach 2.0 est comme un poisson dans l’eau

Selon moi, pour apprendre à nager, il y a trois étapes par lesquelles tu dois forcément passer. Et comme je souhaite t’aider à y arriver, je t’invite à t’inscrire au bas de cet article, pour recevoir :


Apprendre à nager en adoptant les bons réflexes aquatiques

Tu l’auras compris, pour apprendre à nager, il faut absolument passer par les fondamentaux.

Et j’irais même plus loin, je pense qu’il faut commencer par :

  • Apprendre à vaincre ses peurs,
  • Apprendre à glisser en adoptant une position hydrodynamique,
  • Et enfin, apprendre à se propulser.

C’est donc pour cela, que Camille et moi, pensons que pour apprendre à nager, le plus facile est de commencer par le crawl, ou le dos crawlé.


Les avantages du crawl et du dos crawlé

Tu l’as probablement remarqué, le crawl et le dos crawlé sont deux nages qui sont très similaires.

De plus, le crawl est la nage de référence en natation, car c’est la plus efficace et c’est celle qui procure le meilleur rendement.

C’est donc la nage la plus rapide !

Mais pas seulement, c’est aussi celle qui demande le moins d’énergie, à vitesse égale aux autres nages.

Crawl bien nage
Camille en crawl

Le dos crawlé quant à lui, à l’avantage de garder tes voies aériennes en permanence dégagées.

En dos, tu peux donc nager et respirer librement, sans avoir à te préoccuper de ta respiration.

C’est un gros avantage, lorsque tu cherches à apprendre à nager.

Et enfin, la transition du crawl au dos est très facile, car tout ce que tu as appris en crawl, tu peux aisément le transposer en dos crawlé et inversement. 

Dos bien nage
Camille en dos

Avec la brasse, tu développes de très mauvais automatismes

Dès lors que tu apprends à nager une nage, tu vas naturellement créer des automatismes en lien avec cette nage.

Et si tu commences par apprendre à nager la brasse, tu vas naturellement créer des automatismes liés aux ciseaux de brasse.

Par la suite, quand tu vas vouloir apprendre à effectuer les battements de jambes, cela va t’être très difficile, justement à cause de ces automatismes liés aux ciseaux de brasse…

Ciseaux de brasse coulee
Les ciseaux de brasse sont difficilement compatibles avec l’apprentissage des battements

Tu vas donc devoir déconstruire ce mouvement, pour pouvoir apprendre l’autre mouvement.

Et lorsque l’on doit déconstruire un mouvement, comme à du le faire Tiger Woods (nous l’avons vu dans cet article), cela prend beaucoup de temps.

Tiger Woods a mis presque deux ans pour transformer son swing ! Et c’est encore pire quand c’est un mouvement que tu as appris quand tu étais enfant…

C’est pourquoi, les enfants qui ont commencé par la brasse, se retrouvent à faire des ciseaux de brasse en dos crawlé et en papillon.

Comme ils ont intégré ces automatismes, il leur est impossible de les changer et d’apprendre correctement les battements de jambes !

Mais cela, nous en parlerons dans une prochaine vidéo. Et justement, si tu ne veux pas rater nos prochaines vidéos, tu peux t’abonner à notre chaîne Youtube en cliquant juste ici


Pourquoi certains coachs enseignent la brasse quand on veut apprendre à nager ?

Après tout ce que tu viens de lire, tu dois surement te poser cette question !

Et la réponse est très simple :

Tout simplement parce que certains nageurs veulent apprendre rapidement à flotter à la surface et se déplacer.

Et effectivement, la brasse permet de flotter facilement. Cependant, c’est une vision à court terme.

Si jamais, tu décides d’apprendre à nager rapidement et de commencer par la brasse, tu risques de te créer des handicaps à cause des automatismes.

Et si tu te prends au jeu de la natation, tu risques d’avoir des difficultés à apprendre le crawl et le dos crawlé à cause des défauts que tu auras intégré en brasse, qui seront difficiles à déconstruire.

Aussi, selon certains coachs, il serait plus facile d’apprendre à nager la brasse, plutôt que le crawl et le dos crawlé. Pourtant, selon moi, avec les bons outils, apprendre à nager le crawl et le dos crawlé peut se faire très rapidement !

Et j’irais même plus loin en affirmant qu’il est tout à fait possible de devenir autonome en crawl, en seulement quelques séances. Mais attention, cela ne veut pas dire que tu vas battre des records en 10 séances. Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit !

nager le crawl avec tuba
Le tuba frontal contribue largement à te donner de l’autonomie dans ton apprentissage du crawl


Appprendre à nager le crawl rapidement

On peut parfois lire qu’il faut une à plusieurs année pour apprendre à nager le crawl, mais c’est faux.

Il n’est pas nécessaire de s’entrainer pendant 1 ou 2 ans, pour nager 400m en crawl !

Et d’ailleurs, les Nageurs 2.0 que nous avons accompagnés, peuvent en témoigner ! Camille et moi, continuerons de le marteler. 


Apprendre à nager le crawl : Les exercices

Si tu veux apprendre à nager, nous t’avons préparé une séries d’exercices en vidéos qui ont déjà aidés + 2 000 Nageurs 2.0 à glisser sur l’eau sans effort. Ces vidéos et séances sont OFFERT en bas de cet article !


Apprendre le crawl commence avec ta tête

Allez, on attaque de suite avec le thème numéro un : la position de la tête.

Pourquoi la tête ?

La tête c’est ce qui permet de diriger l’ensemble de ton corps, si elle est bien positionnée, elle va te permettre de mieux t’allonger à la surface de l’eau. Et souvent, on peut remarquer deux mauvaises façons de placer sa tête.


Le regard devant en crawl pose un problème

Le mauvais exemple numéro un, est le fait d’orienter sont regard vers l’avant. Comme tu peux le voir sur l’image en dessous, Camille regarde devant et cela entraîne un gros déséquilibre. En effet, on peut constater qu’en regardant devant, son bassin et ses jambes s’enfoncent dans l’eau. Et cela va créer des résistances à l’avancement et donc la ralentir et l’empêcher d’aller plus vite.

Et c’est pourquoi il faut à tout prix corriger la position de ta tête et ne pas regarder devant.

Apprendre a nager le crawl - regard devant
Le regard devant en crawl entraine tes jambes vers le fond

Attention à ne pas aller dans l’excès inverse

Le deuxième mauvais exemple, c’est d’avoir la tête qui est justement trop enfoncée. On remarque souvent cette erreur chez les personnes à qui on a probablement conseillé de compter les carreaux au fond du bassin.

Malheureusement, avec la tête trop rentrée, comme Camille sur l’exemple juste en dessous, on peut voir que son menton touche presque sa poitrine. Ce qui entraîne aussi de nombreux déséquilibres et résistances.

Apprendre a nager le crawl - regard au fond
Tête trop rentrée en crawl

La règle de base pour apprendre à nager le crawl, c’est d’avoir le regard orienté vers le fond du bassin et la tête en position neutre.


La bonne position de la tête en crawl

Ci dessous, on peut voir que Camille à bien sa tête en position neutre et on constate que sa tête, son bassin et ses jambes sont bien alignés. Aucun de ses membres n’engendre de résistance et donc elle ne se freine pas inutilement.

Un bon point de repère pour avoir la tête en position neutre, c’est de te positionner comme lorsque tu es allongé sur ton lit.

Apprendre a nager le crawl - bonne position
Regard en position neutre en crawl

Moins ta tête reste hors de l’eau et moins tu crées de resistances

Tu peux d’ores et déjà essayer de mettre en place ce conseil lors de ta prochaine séance ! Attention, à ne pas trop rentrer le menton et à regarder à environ 90 degrés, juste en dessous de toi.

Essaie vraiment de respecter cette consigne sur l’ensemble de ta séance. Car si tu le fais seulement sur 50 mètres, tu ne vas pas avoir suffisamment de retour par rapport à ça et tu n’auras pas le temps de t’y habituer. L’idéal c’est vraiment de le faire sur l’ensemble de la séance et de voir si cela t’aide ou pas.


Etape #2 de l’apprentissage du crawl : la respiration

Si tu as déjà fait du yoga, ou bien même de la course à pieds, on t’a surement appris à respirer d’une façon qui est la suivante :

  • inspirer par le nez
  • et expirer par la bouche.

Et bien en natation c’est super simple : c’est exactement l’inverse !

Tu vas donc devoir inspirer par la bouche quand tu tournes la tête et que tu la sors de l’eau. Et ensuite, tu vas venir expirer par le nez (et/ou la bouche) lorsque ta tête est dans l’eau.

Mais attention, il faut passer un minimum de temps la tête en dehors de l’eau, car cela te ralentit énormément. Les bons nageurs expirent juste avant de sortir la tête de l’eau pour inspirer.

respiration natation
Camille expire avant de sortir la tête pour respirer en crawl

Un repère indispensable pour apprendre à nager le crawl…

Maintenant tu dois certainement te dire ok, c’est bien ça, mais moi je n’arrive pas tellement à respirer en crawl. Je vais donc te donner un repère et deux exercices que tu vas pouvoir mettre en place dans ta prochaine séance pour t’entrainer à nager le crawl en respirant correctement.

Le repère, ce sont les lunettes, car à chaque fois que tu vas venir sortir la tête de l’eau, il ne faut pas que l’eau dépasse ton nez.

A la rigueur, tu peux avoir un peu d’eau plus loin sur tes lunettes, mais surtout, tu ne dois pas sortir complètement ta tête de l’eau ! Comme vu plus haut dans l’article, c’est une terrible erreur qui va te freiner énormément.

Apprendre a nager le crawl - repere
Camille ne sort qu’une lunette de l’eau au moment de la respiration

Apprendre le crawl avec 2 exercices de respiration

Comme tu peux le voir sur la photo, Camille effectue des battements en position costale. Et va maintenir sa tête dans la même position sur toute la longueur. Cet exercice, va te permettre de pouvoir mieux te situer dans l’espace et de travailler ton gainage.

Apprendre a nager le crawl - educatif
Exercice de respiration en crawl avec planche

Apprendre à nager le crawl avec une planche

Pour le second exercice, tu vas effectuer des battements sur le ventre, avec un bras le long du corps et tu vas venir tourner la tête toujours du même côté pour respirer.

Attention à bien conserver le repère qu’on s’est fixé : entre les deux yeux voir un petit peu plus loin.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire, c’est sortir toute la tête de l’eau, car ça va te ralentir et ça va tirer sur tes cervicales. Tu peux voir sur l’image, que la tête de Camille est trop sortie, elle a dépassé le repère.

Apprendre a nager le crawl - ne pas faire
Attention à ne pas trop sortir la tête avec cet éducatif crawl

Si tu respires comme ça, tu vas très vite avoir des douleurs cervicales quand tu nages et ce n’est vraiment pas ce que tu recherches.

Donc, pour travailler ta respiration avec le second exercice :

  • tu vas changer de bras à chaque longueur.
  • Puis, tu vas venir placer ta tête dans le creux de ton épaule et bien tendre ton bras devant, à chaque fois que tu vas respirer. Cherche bien à t’allonger un maximum pour libérer de l’espace pour ta tête.
  • Pendant ce temps, l’autre épaule va venir pivoter vers l’arrière, ce qui va te permettre te libérer également de l’espace et ce qui va faciliter ta rotation de tête.

Car si tu te contentes de garder les épaules à plat et que tu tournes juste ta tête, ça ne va solliciter que tes cervicales, ce qui risque de les rendre douloureuses.

Mais si tu tends ton bras devant et que tu amorces une petite rotation de ton épaule, tu vas pouvoir respirer beaucoup plus facilement. En natation, c’est ce qu’on appelle le roulis. J’y reviendrai dans un prochain article !