Apprendre à nager la brasse coulée en 5 étapes (débutant)

Temps de lecture : 6min

Tu éprouves des difficultés techniques pour bien nager la brasse ?

Ou bien tu as du mal à coordonner tes bras, tes jambes et ta respiration ?

Pire encore…

Peut-être ne mets-tu même pas la tête sous l’eau lorsque tu nages la brasse !

Et bien si tu as le sentiment de ne pas maîtriser la technique de la brasse coulée, que tu sois débutant ou confirmé, je vais te donner dans cet article 5 choses que tu dois absolument savoir pour apprendre à nager la brasse !

Allez c’est parti !


Apprendre à nager la brasse : 5 choses à savoir !

Dans cet article, on va voir les 5 choses que tu dois savoir pour apprendre à nager la brasse, mais pas seulement ! Voici la table des matières pour te donner un aperçu de ce qui t’attends dans cet article :

Mais avant tout ça, si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à t’abonner à notre chaîne Youtube en cliquant ici. Ta souscription (gratuite) va nous permettre de créer davantage de contenu de meilleure qualité et te permettre de regarder nos vidéos facilement


#1 La brasse est la nage la plus lente

La première chose à savoir, c’est que la brasse est la nage la plus lente.

Et cela peut paraître surprenant, mais quand tu regardes les temps à au haut-niveau, c’est flagrant !

En effet, si tu compares les temps en brasse avec les temps des trois autres nages (le papillon, le crawl et le dos), la brasse est vraiment beaucoup plus lente.

Records du monde Hommes

Le brasseur le plus rapide du monde, actuellement Anton Chupkov sur le 200m, est bien loin derrière le crawleur ou le dossiste le plus rapide du monde.

Donc si toi, tu nages plus vite en brasse qu’en crawl ou en dos, il y a deux possibilités :

  • soit tu es très fort en brasse,
  • soit il y a un problème avec ta technique en crawl, en dos ou en papillon

#2 Tu dois mettre la tête dans l’eau pour apprendre à nager la brasse

La seconde chose que tu dois absolument savoir, c’est que lorsque tu nages la brasse, tu dois absolument respirer à chaque cycle de bras.

En fait, à chaque fois que tu vas faire un mouvement de bras plus un mouvement de jambes, cela correspond à un cycle de nage. Et donc, à chaque cycle de nage, tu vas devoir sortir la tête pour respirer.

De ce fait, ce qu’il ne faut pas faire, c’est :

  • avoir tout le temps la tête sous l’eau
  • ou bien même faire la brasse de mamie, avec la tête en dehors de l’eau pour ne pas mouiller ses cheveux

L’un comme l’autre, ce n’est pas efficace !

brasse mamie
La fameuse brasse « mamie » pour garder les cheveux secs

#3 Apprendre à nager la brasse est une affaire de jambes

Ensuite, une autre chose importante à savoir, c’est que la brasse est la seule nage où tu te propulses davantage avec les jambes qu’avec les bras.

En crawl, en dos et en papillon, c’est toujours les bras qui te font avancer un maximum, tandis que les jambes, généralement, sont un moteur secondaire.

En brasse, c’est l’inverse, les jambes sont vraiment le moteur principal. Cela veut dire que si tu veux être bon en brasse, tu dois absolument avoir un ciseau de jambes très efficace.

Ciseaux de brasse
Maitriser les ciseaux de brasse est indispensable

La seconde particularité en brasse, c’est lorsque tu vas te propulser avec tes jambes, tu vas appuyer avec l’intérieur de tes jambes : tu vas appuyer avec l’intérieur du mollet et l’intérieur des pieds.

Alors que dans toutes les autres nages, c’est avec le dessus du pied que tu viens faire un fouet.


#4 Apprendre à nager la brasse requiert de la technique

On va maintenant aborder le quatrième point, mais avant cela, je dois te poser une question :

Est-ce que la première nage que tu as appris, lorsque tu étais petit (ou moins petit), c’était la brasse ?

Il y a de grandes chances que oui, alors que pourtant, la brasse est la nage qui techniquement, est la plus difficile.

Pour maîtriser parfaitement la technique de la brasse, il faut beaucoup d’entraînements et il y a sans cesse des points à améliorer…

La principale difficulté en brasse, c’est la coordination, notamment celle des bras et des jambes.


Les trois étapes pour apprendre à nager la brasse

Et pour te décomposer la technique de nage de la brasse le plus facilement possible, on va le faire en trois étapes, comme nous le montre Maxime dans cette vidéo :

  1. Tirer sur les bras jusqu’au plexus, en redressant le buste et la tête pour inspirer
  2. Pousser très fort sur les jambes, pour générer un maximum de propulsion, tout en projetant les bras loin devant
  3. Glisser vers l’avant dans une position la plus hydrodynamique possible
Apprendre a nager la brasse coulee
Le mouvement décomposé de la brasse coulée

#5 Bien glisser pour apprendre à nager la brasse

Glisser justement, c’est la cinquième et dernière chose que tu dois absolument savoir pour maîtriser la brasse.

Car en brasse, il y a un temps de glisse qui est très important.

Apprendre a nager la brasse
Le temps de glisse en brasse

Un temps de glisse, c’est un moment où tu vas être le plus profilé possible, pour te laisser glisser et aller le plus loin possible. Et donc être le plus efficace possible !

En brasse, ce temps de glisse, tu le places juste après avoir serré très fort tes jambes.

L’objectif de ce temps de glisse, c’est de pouvoir te déplacer sans effort.


Bilan pour apprendre à nager la brasse

Allez, on récapitule ensemble les cinq choses les plus importantes pour apprendre à nager la brasse efficacement. Et on va le faire en admirant justement une très belle démonstration de notre coach 2.0 Taki.

Brasse nage complete Taki
Démonstration de la brasse coulée par le coach 2.0 Taki
  • n°1 : la brasse est la nage la plus lente (si ce n’est pas le cas tu as un problème technique en crawl)
  • n°2 : tu dois respirer à chaque mouvement de brasse
  • n°3 : tes ciseaux de jambes vont te propulser majoritairement lorsque tu nages la brasse
  • n°4 : la brasse est nage la plus technique et elle demande une très bonne coordination de tes jambes, de tes bras et de ta respiration
  • n°5 :  tu dois être le plus profilé possible pendant chaque temps de glisse, pour avancer sans effort

Pour être bien profilé, il te faut un bon gainage en natation.


Quelle est la nage qui ressemble le plus à la brasse ?

Dernière question : à ton avis, quelle est la nage qui ressemble le plus à la brasse ?

Est-ce que c’est le crawl ? Le dos ? Ou le papillon ?

Donne-nous ta réponse (n’oublies pas de bien justifier) dans les commentaire juste en dessous


Si tu souhaites progresser en natation, je t’invite à cliquer sur cette page pour que l’on puisse t’aider à y arriver !

Laisser un commentaire

1 × un =