Apprendre à nager : « Tu perds ton temps » sur YouTube

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble pourquoi regarder toutes les vidéos sur YouTube, lire tous les livres et magazines te font perdre ton temps et t’empêchent de progresser. 

Nous allons voir également pourquoi Tiger Woods a changé son swing et est ainsi devenu Numéro 1 mondial et comment toi aussi, tu peux appliquer cette stratégie pour progresser en natation. 


Eviter la dispersion quand on apprends à nager

Bien souvent, quand tu débutes, tu as une énergie débordante, tu as une volonté de fer et c’est ton atout le plus important lorsque tu veux prendre du plaisir, nager, progresser et tu te dois à tout prix de conserver cette motivation et cette énergie le plus longtemps possible. Dès le départ, avec cette volonté de fer et cette envie, tu as envie de tout consommer, tout apprendre donc tu vas regarder les vidéos sur YouTube, tu vas consulter des magazines, tu vas feuilleter les livres et tu vas emmagasiner un maximum d’informations. 

Ce n’est peut-être pas le meilleur moyen de progresser car bien souvent, comme dans toutes les activités et la natation n’y échappe pas, il y a différentes méthodes et il y a différents points de vue qui parfois s’opposent et sont contradictoires. Quand tu es débutant, c’est difficile d’y voir clair. 

Comment savoir ce dont tu as besoin pour apprendre à nager

Dans ta situation, comment savoir ce dont tu as vraiment besoin ? Comment savoir si chaque jour tu avances dans la bonne direction et si tu progresses ? Rapidement, tu pourrais souffrir d’une surcharge d’informations et ne pas savoir ce qu’il faut appliquer ou pire devenir un théoricien de la natation : tout connaître sur la théorie sans savoir vraiment l’appliquer.

Ce dont tu as besoin au départ, c’est d’un fil conducteur, d’avoir une direction dans laquelle tu avances et finalement d’un processus étape par étape qui va t’emmener du point A jusqu’au point B. C’est très important d’avoir un fil directeur pour aller à l’essentiel. Dans le cas contraire, tu vas faire des détours, tu vas te perdre dans des chemins qui ne sont pas adaptés à ta situation de départ. 

La quantité d’informations a disposition ne t’aide pas a apprendre à nager

Je te rassure, ce n’est pas ta faute, car tout, autour de toi, te pousse à faire des détours : des éducatifs, des exercices et des conseils sont proposés partout. Tu en trouves sur internet, dans les livres et autour de toi tous tes amis veulent t’aider, veulent bien faire et cherchent à t’accompagner et à te soutenir en te proposant des solutions. 

Je mentirais si je ne te disais pas que, nous-mêmes, nous détenons énormément d’informations. Des conseils, des astuces en vidéo, il y en a plein et quand tu es débutant, c’est normal d’être perdu. Si tu appliques de temps en temps un ou deux exercices ou conseils, un peu piochés au hasard, peut-être vas-tu progresser de 5 ou 10 % ou peut-être finalement que cela ne sera pas adapté et que tu ne vas pas progresser du tout. Tu vas perdre les bénéfices du fil directeur de cette méthode étape par étape. L’intérêt d’enchaîner des exercices dans un certain ordre, d’avoir une ligne de conduite et un fil directeur permet de progresser étape par étape, de cumuler les bénéfices de chaque exercice les uns après les autres et non d’avoir une progression de 5 ou 10 % mais de 50 à 100% et d’être deux fois meilleur le plus rapidement possible. 

Il faut commencer par construire des fondations solides

C’est comme pour bâtir une maison, il faut commencer par construire des fondations solides, puis tu peux ériger les murs, construire le toit et cela ne peut pas être fait dans l’ordre inverse

Quand on débute en natation on a tendance à se surestimer

L’autre difficulté quand tu débutes, c’est de se surestimer. On surévalue son niveau, on surévalue ses capacités. Par exemple, tu voudrais apprendre à nager le papillon alors que tu n’es pas capable de nager 100 m en crawl sans t’arrêter. Peut-être que certains vont accepter de t’enseigner le papillon mais pour nous, Camille et moi, c’est beaucoup trop précoce et nous préférons te donner ce dont tu as vraiment besoin plutôt que ce dont tu as envie. Et il y a d’autres inconvénients à faire des exercices inadaptés à ton niveau, qui sont trop « avancés ». Tout d’abord, tu risques fort d’échouer et donc d’être frustré et d’altérer ta motivation.

pour apprendre à nager le crawl tu dois préserver ta motivation intacte

Nous le précisions, en début de vidéo, le plus important est de conserver cette motivation intacte au quotidien. Ensuite, tu risques de te blesser en ne parvenant pas à effectuer les mouvements techniques correctement. Tu vas alors essayer de compenser ; naturellement ton corps va vouloir tricher et cela pourra engendrer des blessures. Mais surtout, tu perds du temps et cela perturbe ta progression. Tu n’as pas envie de passer un an ni deux ni trois pour apprendre à nager 400 m en crawl ? Si tu peux le faire en deux ou trois semaines voire en un mois, c’est tout de même plus intéressant, non ?

apprendre le crawl débutant
Illustration de Cathy

Camille et moi, nous adorons particulièrement cette image. Elle illustre parfaitement la situation du débutant ou de celui qui a dévoré toutes les informations qu’il a pu trouver, qui a écouté énormément de conseils de la part de son entourage ou de ses coachs etc… Il se retrouve dans la situation d’être complètement surchargé d’informations. Il essaie de penser à tout en même temps. Finalement, il est difficile de ressentir quoi que ce soit dans cette situation puisque son cerveau est envahi par une multitude d’informations. Pourquoi ne peut–on pas tout apprendre en même temps ?

ton cerveau est en difficulté face à l’apprentissage car il doit traiter trop d’informations

Le responsable est notre cerveau qui est incapable de traiter une multitude d’informations en même temps. Si aujourd’hui, tu es capable de faire du multitâche, c’est parce que ton cerveau a d’abord appris certaines informations puis les a automatisées. Si, aujourd’hui, tu es capable à la fois de marcher et de parler en même temps, c’est parce que ton cerveau a automatisé les actions pour la marche et donc tu es capable de les réaliser en tâche de fond et de te concentrer uniquement sur ce que tu es en train de dire. C’est pourquoi il est impossible de penser à tout en même temps et c’est comme dans la vie lorsque tu cherches à être bon partout, eh bien tu finis par être bon nul part.

Comment apprendre à nager grâce à Tiger Woods

Comment apprendre un nouveau geste pour progresser ? Nous allons te raconter le parcours de Tiger Woods. 

Tiger Woods – tu le connais peut-être pour son palmarès époustouflant en golf ou pour ses relations extra-conjugales – est le meilleur golfeur de l’histoire. Voici comment Tiger Woods est passé de 3ème ou 4ème mondial à Numéro 1 mondial incontesté. 

Il a modifié son swing (le swing est le mouvement du joueur pour frapper sa balle) qui était encore perfectible et pour cela, il a pris un risque énorme. En 1997, seulement deux mois après sa première victoire en masters, il a décidé de modifier totalement son swing et de repartir à zéro pour devenir le Numéro 1. 

Etape #1 : Déconstruire le geste pour mieux apprendre à nager

Et la première étape consiste à déconstruire totalement le geste. La première étape, c’est donc finalement d’oublier ce que tu savais faire pour repartir presque à zéro comme un débutant. A ce stade, il faut donc accepter de devenir un peu moins performant mais lorsque tu es débutant finalement, c’est peut-être l’étape la plus facile. 

Etape #2 : Transformer le geste

Pour la seconde étape, c’est la recherche de solutions. A ce stade, tu vas donc te retrouver dans des situations qui te contraignent et qui te poussent à trouver toi-même des solutions, à t’adapter à la situation pour parvenir à trouver un geste qui te correspond. 

Etape #3 : Ajuster et répéter pour atteindre la perfection

La troisième étape est cruciale car c’est la période d’ajustement. Tu vas chercher à modifier d’abord en répétant puis en ajustant et en évaluant le plus précisément ce qui va et ce qui peut être amélioré pour atteindre le geste parfait et adapté à ton profil. Pour finir, la quatrième étape est celle de l’automatisation. C’est à ce moment là qu’il faut répéter, répéter et répéter à nouveau pour ancrer le geste. Très souvent, on répète de manière trop précoce alors que le geste n’est pas parfait et insuffisamment ajusté. On va ancrer quelque chose d’approximatif et cela sera très difficile de repartir et de l’améliorer. Il faudra repasser par cette première étape préliminaire de déconstruction puis de reconstruction. Revenons à l’histoire de Tiger Wood. En 1999, soit deux ans après avoir commencé la reconstruction de son swing, il appelle fièrement son coach Butchy (Butch Harmon) et lui dit :

« J’ai enfin trouvé la solution et j’ai finalement acquis ce swing idéal. »

Il lui aura fallu deux ans pour reconstruire et trouver ce nouveau swing, l’ajuster et trouver les automatismes. La suite de l’histoire, vous la connaissez. Tiger Woods est devenu le Numéro 1 mondial et a battu absolument tous ses adversaires avec une régularité incroyable pendant plusieurs années. 

Pourquoi tu ne parviens pas encore à apprendre le crawl ?

Si aujourd’hui, tu ne parviens pas à maîtriser le crawl, ce n’est pas ta faute car il y a beaucoup d’informations et il est difficile de faire le tri parmi toutes celles-ci. Si je devais te donner un conseil ce serait d’adopter une ligne directrice, de choisir une méthode qui te convient, qui te parle et de la suivre jusqu’au bout en en appliquant simplement les principes et de t’épargner du travail en suivant les conseils de ceux qui sont déjà passés par ta situation. 

respiration crawl educatif

Ne perd plus ton temps en cherchant à tout comprendre et applique !

Mon deuxième conseil serait de mettre en place tout de suite une technique qui te parle, une technique qui te correspond et de l’ajuster au maximum avant de l’automatiser. Ne fais pas comme Tiger Woods en automatisant une technique inadaptée qui t’obligerait à tout réapprendre. Tu as vu que pour Tiger Woods, il lui a fallu deux ans et un mental d’enfer pour s’accrocher à ce point. 

Comme il est très difficile d’y voir clair parmi toutes ces informations, Camille et moi, nous te proposons une semaine pour apprendre à nager le crawl facilement et surtout, nous allons t’expliquer pourquoi, aujourd’hui, tu n’es pas encore capable de nager 400 m en crawl sans t’arrêter.

Rejoins le club des Nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne.