Cours de natation vidéo pour apprendre à nager adulte

Temps de lecture : 11mn

Aujourd’hui, tu vas découvrir trois astuces qui t’empêcheront définitivement de te noyer à la piscine.

Et tu vas aussi apprendre à nager avec notre cours de natation en vidéo gratuit.

Donc, si tu désires :

  • pratiquer un nouveau sport que tu ne maîtrises pas encore,
  • ou apprendre à nager pour t’entraîner régulièrement à la piscine,
  • ou bien même pour te remettre en forme sur les conseils de ton médecin en pratiquant la natation.

Alors cette vidéo et cet article sont faits pour toi.

Tu pourrais même en profiter pour faire d’une pierre deux coups et passer un bon moment en famille à la piscine ou à la mer en partageant ce cours de natation avec tes proches !

La vraie question que tu dois te poser aujourd’hui est : « par où dois-je commencer ? »

Et c’est précisément ce que l’on va voir ensemble !

Tu es prêt ? C’est parti !


3 étapes indispensables pour apprendre à nager grâce à ce cours de natation vidéo

Aujourd’hui, les conseils ce n’est pas ce qui manque, entre les cours de natation vidéos sur YouTube, les livres au sujet de la natation ou encore les conseils de tes amis. Tu as de quoi faire.

Et c’est très bien, mais c’est parfois difficile de faire le tri… Surtout quand certains conseils se contredisent les uns avec les autres.

Tu entends qu’il faut travailler la respiration, qu’il faut travailler les battements de jambes, l’amplitude en crawl, l’entrée de la main dans l’eau, le roulis, etc.

apprendre le crawl débutant

Bref, cela fait énormément d’informations.

Selon nous, avant de parler de toutes ces techniques, il y a trois étapes indispensables à respecter et à maîtriser avant même de penser à la technique en crawl.

Et nous te les partageons maintenant dans ce cours de natation vidéo gratuitement.

Et comme tu as pu le lire en introduction, avec ces trois astuces, il te sera impossible de te noyer ! Mais, tu vas surtout prendre confiance et te sentir beaucoup plus à l’aise pour travailler les différents points techniques.

Ce qui t’évitera d’avoir cette surcharge d’informations dès le départ qui peut te faire paniquer ou même angoisser lorsque tu essaies d’apprendre la technique du crawl, du dos crawlé ou de la brasse. 


Etape #1 de notre cours de natation vidéo : l’immersion

L’immersion est très importante et il s’agit non seulement de la découvrir, mais également de la maîtriser !

cours de natation vidéo

C’est essentiel pour deux raisons :

  • La première, qui est la plus évidente lorsque tu regardes les quatre nages – excepté le dos crawlé – c’est qu’il est nécessaire d’immerger son visage pour nager de manière efficace et avancer de manière performante.
  • La deuxième raison, c’est qu’il faut avoir l’habitude d’immerger son visage pour ne pas céder à la panique, si de l’eau vient dans tes yeux ou rentre dans ton nez.

Le protocole d’immersion étape par étape

Nous te proposons ce protocole très simple, qui est très souvent utilisé avec les enfants, et qui fonctionne aussi très bien avec les adultes qui n’ont pas encore l’habitude de mettre le visage sous l’eau ou qui sont peu confiants avec cet exercice.

Le premier exercice consiste à mettre simplement la bouche dans l’eau et de faire quelques bulles sous l’eau. On commence par la bouche, parce que c’est le plus simple, puisque si elle se remplit d’un peu d’eau, on peut facilement l’évacuer.

Si tu n’es pas encore trop à l’aise avec le fait de mettre la bouche directement dans l’eau du bassin, tu peux très bien mettre de l’eau dans tes mains et venir souffler l’eau.

Bouche dans l'eau
Deux exercices pour mettre la bouche dans l’eau

Le deuxième exercice va être de venir souffler de la même manière, mais cette fois-ci avec le nez plutôt qu’avec la bouche. Et là aussi, si tu n’es pas encore à l’aise, tu peux le faire avec de l’eau dans tes mains.

Il faut bien prendre conscience qu’il s’agit là de souffler avec le nez, un peu comme quand tu te mouches. Si tu fais l’inverse, que tu inspires, comme quand tu renifles, tu vas te retrouver à aspirer de l’eau et tu auras de l’eau dans les sinus, ce qui est très désagréable.

Une fois que tu l’as fait avec les mains, tu peux ensuite le faire de la même manière en t’enfonçant légèrement avec la tête dans l’eau du bassin, tout doucement et en soufflant de manière continue, un filet d’air avec le nez.

Ne cherche pas à mettre toute la tête dans l’eau d’un coup si tu n’es pas à l’aise, prends ton temps.

Si tu parviens à réaliser cet exercice, en étant à l’aise, sans paniquer, tu peux alors le répéter pour t’y habituer et prendre confiance, parce que la répétition vient faciliter le processus d’apprentissage. 

Nez dans l'eau
Mettre le nez dans l’eau en soufflant bien par le nez

Puis, tu vas essayer de mettre tout le visage à plat dans l’eau.

Pour ce faire, tu vas d’abord commencer par le nez, puis toujours en soufflant gentiment avec le nez un petit filet d’air et en gardant la bouche fermée, tu vas venir mettre la tête sous l’eau.

Tu peux garder les yeux fermés, l’eau risque de t’irriter un peu les yeux sinon. Ou alors tu peux le faire avec des lunettes de piscine. En revanche, ne le fais pas avec un masque, puisqu’il empêche le nez d’être en contact avec l’eau !

Quand on veut apprendre à nager, on évite d’utiliser un masque, on évite d’utiliser ces gros objets qui recouvrent tout le visage parce qu’ils ne permettent pas d’apprendre à nager.

Ils permettent simplement de voir sous l’eau et ils t’empêchent d’appliquer les principes fondateurs pour passer du mode terrien au mode aquatique.

Si tu es encore hésitant avec le fait de mettre le visage dans l’eau, pense à bien immerger ton front et donc à basculer la tête pour que ton front soit complètement dans l’eau, toujours en soufflant avec le nez.

Au moment où tu vas basculer ta tête en arrière, tu dois continuer de souffler avec le nez pour éviter que l’eau n’entre dans ton nez. 

Visage dans l'eau
Mettre le visage et le front dans l’eau

Enfin, tu peux tenter le dernier exercice, une fois que tu as réussi tous les précédents et que tu les as assez répété pour que ce soit facile pour toi.

Tu vas immerger toute la tête, cheveux inclus, afin d’avoir de l’eau au moins jusqu’au-dessus de la tête. Toujours de la même manière, en soufflant avec le nez.

Voilà pour la première étape de l’apprentissage de l’immersion.

Tete sous l'eau
Hop Thomas disparait sous l’eau 🙂

Développer ton aisance aquatique va te permettre d’apprendre à nager plus vite

Un peu comme un crocodile, tu dois être capable de t’immerger et de ressortir de l’eau en douceur en étant vraiment calme, détendu et relâché.

Il ne faut surtout pas être dans un état de crispation ou de panique ! Il ne faut pas non plus compter chaque seconde que tu passes sous l’eau avant de remonter le plus vite possible, dès que tu atteins 10 ou 15 secondes par exemple.

L’objectif est d’être détendu et relâché lorsque tu es sous l’eau.


RESTER SEREIN SOUS L’eau est la clé de ce premier cours de natation

Un excellent exercice que tu peux faire dès maintenant, c’est d’aller découvrir le fond de la piscine. D’ailleurs dans le cours de natation vidéo que tu peux voir dans la vidéo, on peut me voir m’allonger au fond de l’eau.

Tu peux aller le chercher avec tes mains, tes pieds ou même essayer de t’asseoir au fond de la piscine.

Dans un premier temps en petite profondeur, puis au fur et à mesure que tu prends de l’assurance et que cela devient facile, tu peux augmenter la profondeur, jusqu’à la profondeur maximale.

Cet exercice va te permettre de bien assimiler que tu ne vas pas disparaître dans les profondeurs de la piscine. 

S'asseoir sous l'eau
S’asseoir sous l’eau en soufflant par le nez

contrôler ta respiration va t’aider a rester serein

Une fois que tu as bien compris et assimilé le principe de l’immersion et que tu peux descendre et remonter très facilement dans le bassin, tu dois prendre conscience de la capacité de tes poumons.

La capacité de respiration et de conservation de l’oxygène que tes poumons peuvent avoir est bien plus importante que ce que tu pourrais croire lorsque tu as la tête sous l’eau.

Tu es capable, comme n’importe qui, de tenir dix secondes, vingt secondes ou même trente secondes sous l’eau sans respirer.

Sachant que tenir trente secondes sous l’eau sans respirer, c’est vraiment à la portée de tout le monde, sans aucun entraînement !

Pour information, le record du monde en apnée statique masculin, donc en apnée immobile, est de 11 minutes 35 secondes. Il est détenu par Stéphane MIFSUD.

Mais attention, en règle générale, dans les piscines l’apnée statique est interdite pour éviter des accidents.

Donc si tu souhaites tester des apnées statique, tu dois prévenir les maîtres-nageurs. Peut-être qu’ils t’accorderont une dérogation (généralement ils sont compréhensifs) et te surveilleront peut-être d’un peu plus près.

Si tu fais juste deux ou trois essais en tenant trente secondes sous l’eau sans respirer, ce n’est pas dangereux. 


Etape #2 pour apprendre à nager : Apprendre à flotter à la verticale

Maintenant que tu es capable de t’immerger et que tu es capable de rester calme et détendu dans l’eau, c’est désormais le moment d’apprendre à flotter.

La question de flotter à la verticale est revenue beaucoup de fois sur la chaîne Mon Coach de Natation (que tu peux rejoindre en cliquant ici).

Et pour flotter à la verticale, il n’y a pas besoin d’agiter les bras et d’avoir une technique particulière avec les battements de jambes. Il suffit de remplir ses poumons d’air en prenant une grande inspiration et de garder les bras le long du corps.

De cette façon, tu dois être capable de flotter.

Mais attention, en fonction de ta masse corporelle, ton niveau de flottaison va être différent.

En effet, pour certaines personnes, comme pour moi, tu vas flotter avec le niveau de l’eau un peu au-dessus des yeux. Tandis que pour d’autres, comme Camille, l’eau arrivera au niveau des épaules, voir même de la poitrine.

Flottaison verticale Thomas et Camille
Deux niveaux de flottaison différents

Cette première étape, tu dois être capable de la réaliser sans paniquer.

En fonction de ton niveau de flottaison, tu ne vas pas pouvoir forcément respirer, parce que tu vas flotter à la verticale.

Ce n’est pas grave, mais c’est indispensable de maîtriser cette première étape et de tenir la position au moins 20 secondes, le temps que ton corps se stabilise à une certaine hauteur.


#Etape #3 De Notre Cours De Natation : Apprendre À Flotter à l’horizontal

Pour se déplacer en natation, c’est différent de la marche, puisque l’on n’est pas dans une position verticale, mais dans une position horizontale.

Il te faut être le plus allongé possible dans l’eau, pour créer le moins de résistances possibles et être capable de te mouvoir facilement en utilisant un minimum d’énergie.

C’est donc important, avant même de tenter d’avancer, d’être capable de flotter à l’horizontale en faisant un minimum de mouvement : aucun mouvement des bras et le moins possible avec les jambes.

Ne panique pas si tes jambes coulent, je te rassure les miennes coulent aussi.

Etoile ventrale jambes au fond
Mes jambes coulent si je ne fais pas de mouvement

Je suis peut-être dans la même situation que toi, car mes jambes sont musclées et elles ne me permettent pas de flotter aussi facilement que je l’aimerais à la surface.

Mais ce n’est pas un problème, cela ne t’empêchera pas d’apprendre à nager le crawl, ni la brasse, ni le dos, de manière très efficace. 

Etoile ventrale
Camille flotte tranquillement sur le ventre

Au Départ Oublie tes bras

Les bras ne sont pas là pour t’aider à flotter, en tous cas, dans un premier temps, il vaut mieux les utiliser un minimum pour garder davantage l’équilibre, plutôt que pour chercher à flotter.

Le rôle principal de tes bras, celui qui va être le plus important et qui va jouer un rôle clé dans ta propulsion en crawl et en dos crawlé, c’est de te propulser et de te permettre d’avancer en appuyant sur l’eau.

C’est pour cette raison qu’il te faut apprendre dans un premier temps à être capable de flotter, sans avoir besoin d’utiliser tes bras.

Je te laisse essayer de ton côté quelques-uns de ces exercices pour apprendre à nager. 


BONUS : cours de natation vidéo offert

En suivant ces trois étapes, j’espère que tu vas réussir à te « débloquer » et à progresser pour te sentir plus à l’aise dans l’eau.

Et voici ce que je te propose pour t’aider encore plus.

Les Coachs 2.0 de Mon Coach de Natation et moi-même avons rassemblé nos meilleurs conseils pour apprendre à maîtriser le crawl rapidement et être capable d’enchaîner les longueurs sans jamais avoir besoin de t’arrêter au mur pour reprendre ton souffle. Clique sur le lien pour les recevoir et consulter nos cours de natation vidéo.