Que faire avec tes mains en crawl [1 PREUVE SCIENTIFIQUE]

Temps de lecture 6mn

Le rôle des mains en crawl est crucial dans ta propulsion.

Le problème ?

Au bord des bassins, on entend tout et son contraire au sujet des mains en crawl

  • Est-ce que tu dois positionner tes mains bien à plat et bien serrées ?
  • …les mettre en forme de cuillère comme une rame ou un moulin de bateau (tu sais à l’ancienne)
  • …ou les maintenir bien écartées ou peut-être plus relâchées avec les doigts légèrement écartés ?

L’objectif de cette vidéo est précisément de répondre à cette question. 


 Tu es prêt ? C’est parti !



Mains en crawl : CE QUE DIT LA SCIENCE

L’objectif en crawl est:

  • D’obtenir la plus grande surface de propulsion pour te permettre d’avoir suffisamment de résistance afin de te projeter vers l’avant.
  • Ainsi, lors de la phase de traction.
  • Puis lors de la phase de poussée, tu dois nécessairement avoir la surface d’appui la plus grande possible.

Pour cela, non seulement tu vas appuyer avec tes mains mais également avec tes avant-bras. Comme l’eau est un élément liquide, tu n’as jamais la possibilité d’appuyer sur une surface qui est stable comme par exemple en course à pied et c’est là l’une des plus grandes difficultés de la natation.

C’est tout un art que nous allons tenter de t’enseigner.


Comment positionner tes mains en crawl ?

Nous avons dit : en cuillère ? bien à plat ? ou les doigts légèrement écartés ? Voici un extrait d’une publication scientifique :

« With ideal finger spacing, the forces a swimmer can exert are 53 percent greater than those produced with no finger spacing ».

Traduction : Avec un espacement idéal des doigts, les forces qu’un nageur peut exercer sont 53% plus élevées que celles produites sans espacement des doigts.

Positionner Tes Mains En Crawl

Qui nage avec les doigts serrés ?

C’est un conseil que j’ai beaucoup trouvé sur internet et dans différentes vidéos sur le web francophone et anglophone.

Cela peut paraître évident a priori d’avoir les mains bien serrées pour ne pas laisser passer l’eau entre les doigts ou, pire encore d’avoir les mains en cuillère mais en faisant cela tu réduis encore davantage la surface d’appui.

Il faut avoir les doigts légèrement écartés.

Qu’est-ce que cela signifie ? Et quel écart dois-je avoir ?

Toujours selon cette même étude scientifique, l’écartement entre les doigts doit être entre 3 mm et 8 mm en fonction du diamètre et de l’épaisseur de tes doigts.

Et si tu as des gros doigts épais ?

L’espacement entre tes doigts devra être plus grand que si tu as les doigts très fins. 


L’avis de ta coach camille sur la position des mains en crawl

Il est temps d’aller poser la question à Camille et de lui demander ce qu’il faut faire lorsque l’on est un(e) nageur(se) de haut niveau.

Est-ce qu’il faut garder les doigts légèrement écartés, serrés, la main ferme ou relâchée ? Finalement, qu’a-t’elle découvert après de nombreuses années de pratique ?

Moi, quand je nage, j’ai les mains vraiment relâchées, détendues, doigts légèrement écartés. Si j’ai les mains serrées, en cuillère ou même tendues et doigts écartés, je n’ai vraiment pas des bons appuis ni de bonnes sensations. J’ai l’impression de passer à travers, j’ai l’impression d’avoir moins d’appuis comme si je nageais poings fermés.

Camille, ta coach 2.0

 J’ai moi même mis en application les conseils de Camille car oui, on se coach mutuellement. C’est un avantage. Jusqu’à présent, je gardais mes mains tendues, sans avoir les doigts serrés pour appuyer le plus fortement sur l’eau.

À ce jour, mes mains sont plus relâchées et je perçois que je suis capable d’attraper de plus grandes masses d’eau et ainsi d’avoir davantage de résistance et plus de propulsion.

thomas retour aérien

Pourquoi nager avec les doigts légèrement écartés ?

Il est temps maintenant de comprendre pourquoi avec les doigts légèrement écartés, l’eau ne passe pas à travers.

Je te propose un rapide rappel sur la mécanique des fluides. Je ne vais pas entrer dans les détails parce que je ne suis pas un expert de la mécanique des fluides et que ce n’est pas l’objectif de notre chaîne, ni de cet article.

Nous l’avons dit précédemment, le premier point important, c’est qu’en écartant légèrement les doigts, tu augmentes ta surface d’appui.

Or plus ta surface d’appui est grande ?

Plus il y a de résistance et plus tu es capable de te propulser et d’attraper des masses d’eau importantes, exactement comme lorsque tu utilises des plaquettes de plus en plus grandes.

En effet, autour de tes doigts, il se forme comme une palmure invisible, c’est-à-dire une membrane d’eau qui va se former entre les doigts.

Cette membrane dépend de trois facteurs : 

  • #1 La vitesse de ta main, il n’y a pas de membrane d’eau lorsque ta main est à l’arrêt, c’est le mouvement qui crée cette membrane invisible.
  • #2 La forme de tes doigts et un facteur empirique dont nous a fait part Camille : avoir les doigts relâchés permet d’avoir une membrane invisible plus importante.
  • #3 Le diamètre de tes doigts dont nous avons parlé précédemment. L’espacement entre tes doigts est très important car, en fonction de l’écartement de tes doigts, la palmure invisible sera plus ou moins importante.

Pour en finir sur la mécanique des fluides, c’est grâce à cette membrane invisible que l’eau ne va pas passer entre tes doigts bien qu’ils soient légèrement écartés.

mains en crawl

3 points clés sur lA position de la main en crawl :

  1. Main dans le prolongement de l’avant-bras, le poignet est verrouillé
  2. Doigts légèrement écartés pour augmenter la surface d’appuis
  3. La main est ferme ET relâchée, pour limiter la crispation dans le reste du corps
position main crawl
La position de la main en crawl

La prochaine fois qu’un expert ou qu’un « je sais tout » (tu sais, on en connaît tous) te dit qu’il faut avoir les doigts bien serrés, tu pourras facilement le rediriger vers cet article ou bien tu pourras lui faire un petit topo sur la mécanique des fluides.

Même à table, le dimanche, cela passe plutôt bien en famille 🙂

Avec Camille, nous partageons la même philosophie et le même désir de te permettre de mieux comprendre pour mieux apprendre.

Nous ne souhaitons pas traiter le sujet en surface comme tu peux le retrouver très facilement partout sur le Net. Nous voulons aller plus loin et c’est exactement ce que nous faisons avec nos programmes de natation.

Aujourd’hui, j’aimerais te permettre de profiter des conseils techniques de Camille, ex-nageuse de haut-niveau en téléchargeant gratuitement sa boite à exos dans laquelle elle a rassemblé ses éducatifs préférés pour te permettre de glisser sur l’eau sans effort.