ATTENTION : NAGER LA BRASSE (COULÉE) N’A PAS QUE DES BIENFAITS

Temps de lecture : 6mn

Ahh la brasse et ses bienfaits…

Au départ, on t’a appris à nager la brasse simple (sans mettre la tête sous l’eau) ;

C’est d’ailleurs la 1ère nage qu’on pratique quand on apprend à nager enfant.

Puis on t’a expliqué qu’il fallait mettre la tête sous l’eau parce qu’il y a de nombreux bienfaits en brasse coulée.

Mais quelles sont les différences entre la brasse coulée et la brasse simple (également appelée « brasse mamie » !) ? Quels sont les intérêts de chacune de ces nages ? C’est ce qu’on va découvrir ensemble avec au sommaire de cet article : 


bienfaits de la brasse

Les bienfaits de la brasse 

Qu’elle soit coulée ou non, la brasse présente de nombreux bienfaits : 


Différences entre la brasse coulée et la brasse simple

La nage de la brasse se caractérise par 

  • une position sur le ventre, 
  • un mouvement de jambe qu’on appelle « ciseau de brasse ».
  • une symétrie gauche/droite des mouvements de bras et de jambes
  • un mouvement de bras en traction uniquement, pas de poussée.

A ces différents mouvements, il faut ajouter, pour la brasse coulée : 

  • une respiration hors de l’eau
  • un temps de glisse, une coulée durant laquelle le nageur n’opère aucun mouvement.

La brasse coulée présente-t-elle un réel intérêt ? N’y a-t-il que des inconvénients à la brasse simple ? Comment choisir entre brasse coulée et brasse simple ?

Mon Coach de Natation te propose un match brasse coulée / brasse simple point par point … c’est parti !


Brasse coulée vs brasse simple : le style

Oui on est là pour nager, gagner en vitesse en natation, améliorer sa technique mais n’empêche le style ça compte quand même.

La brasse coulée n’a souvent pas bonne réputation car c’est généralement la nage des débutants ou des nageurs occasionnels qui la pratiquent donc assez mal. Cependant, si tu nages en brasse simple dans un couloir de « confirmés », là tu risques carrément de te faire mitrailler du regard par tous les crawleurs.

Côté style, la brasse coulée t’obligera à mouiller les cheveux et le visage, voire à porter un bonnet de natation … ce n’est pas ce qu’il y a de plus stylé mais ça fait plus sérieux quand même

Au final, pour l’aspect moins amateur de la brasse coulée, elle remporte le match du style.

brasse camille

Brasse coulée vs brasse simple : la technique

Donc la brasse coulée c’est plus stylé … à condition de bien la pratiquer quand même. Il s’agit de réaliser les bons gestes techniques afin d’avancer efficacement. On t’a préparé un article complet pour apprendre à nager la brasse coulée en 5 étapes

D’un point de vue technique justement, la brasse est une nage difficile.

Il faut désynchroniser les mouvements des bras et des jambes, opérer un ciseau de brasse avec les jambes, rester bien aligné, etc … A cela s’ajoute, pour la brasse coulée, la coordination des mouvements de bras et de jambes avec la respiration et la sortie de la tête hors de l’eau.

Même si la brasse coulée permet un meilleur alignement du corps et donc une moindre résistance à l’eau, la brasse simple remporte largement le match de la facilité d’un point de vue technique.


Brasse coulée vs brasse simple : côté pratique

D’un point de vue pratique, la brasse (qu’elle soit coulée ou non) est la nage la plus lente.

La brasse coulée présente cependant un inconvénient supplémentaire : elle prend plus de place en envergure dans la ligne d’eau. La brasse coulée est de ce fait plus compliquée à pratiquer dans une piscine bondée à moins de bien maîtriser le mouvement (cf technique ci-dessus).

De plus, pour pratiquer la brasse coulée il te faudra t’équiper de lunettes de natation (car tu mets régulièrement la tête sous l’eau en brasse coulée) si tu ne veux ressembler à un lapin albinos à la sortie de la piscine.

La brasse simple l’emporte donc sur le côté pratique.


Brasse coulée vs brasse simple : les traumatismes

Les traumatismes en natation ; vaste sujet… 

Certains nageurs n’auront jamais aucun traumatisme quelle que soit la nage pratiquée. Mais la majorité des nageurs réguliers, pratiquants des séances d’entraînement importantes (qu’elles soient en entraînement vitesse ou endurance), seront, un jour ou l’autre, touchés par un traumatisme causé par la pratique de la natation.

La brasse présente des traumatismes qui lui sont propres (tout comme le crawl, le papillon et le dos crawlé causent des traumatismes spécifiques). Mieux vaut éviter de pratiquer intensivement la brasse si tu as les genoux fragiles ; ils seraient mis à mal par la succession de flexions-extensions des mouvements de « grenouille » (idem pour les adducteurs de la hanche).

Comme toute nage pratiquée sur le ventre, la brasse est également déconseillée pour les personnes souffrant d’une hernie discale ou de problèmes de dos (car cela creuse le dos). Si tu souffres d’une hernie discale, je te conseille mon article sur « Comment soigner le mal de dos avec la natation ».

Mais la brasse simple est encore plus traumatisante pour ton dos de par la position cambrée et accentuée par le maintien de la tête hors de l’eau.

La brasse coulée présente au final moins de risques de traumatismes que la brasse de mamie.

Attention cependant à toujours bien veiller à la technique car, quelle que soit la brasse pratiquée, le risque de blessure sera élevé si les mouvements sont mal réalisés.

jambes brasse camille

Brasse coulée vs brasse simple : bienfaits

La brasse coulée, lors des périodes où la tête se trouve sous l’eau, dans l’alignement du corps, permet de soulager les tensions musculaires de la nuque et du haut du dos. Ce qui n’est pas le cas de la brasse simple.

De plus, la sensation de glisse ressentie lors des phrases de coulée est assez grisante et t’apportera plaisir et détente.

Le fait de souffler sous l’eau, en brasse coulée, permet également d’évacuer ton stress et donc d’apporter une plus grande détente par la nage. Tout comme le fait d’être totalement immergé.

En brasse coulée, tu dois gérer ta respiration (inspiration lors des moments où ta tête se trouve hors de l’eau et expiration sous l’eau). Cette gestion de la respiration participera à augmenter des capacités pulmonaires.

Sur le thème des bienfaits natation brasse, la brasse coulée remporte le match haut la main.

bras-brasse-camille

Verdict : on compte les points !

Si on fait le bilan des différents aspects de la nage, on constate que : 

  • La brasse coulée est plus stylée et moins traumatisante au niveau des blessures potentielles. De plus, les bienfaits de la brasse coulée sont nombreux.
  • La brasse simple est moins technique et plus pratique.

Ce qui nous fait une longueur d’avance pour la brasse coulée (« longueur » … ).


Conclusion

En conclusion, même si la brasse coulée n’a pas que des bienfaits (puisqu’elle fragilise les genoux et le dos), c’est une nage aux nombreuses vertus.

Pour limiter les risques de blessures en brasse, l’idéal est de composer tes séances entraînement en mixant les différentes nages (brasse coulée / crawl / dos) ou d’alterner les séances natation brasse avec les séances entraînement crawl.

D’ailleurs, as-tu besoin d’aide pour apprendre à nager le crawl ? Clique ici pour apprendre à nager le crawl avec Camille Leuregans.

brasse mouvement