Natation VS Course à Pied

natation vs course à pieds

Natation ou course à pieds ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque sport d’un point de vue santé ? Alors, évidemment j’ai été poser la question à un expert de la santé Greg, le kiné du sport.

Et on évoque ensemble les bienfaits de la natation et du sport en général pour ta santé, mais également les inconvénients en natation. Je te rassure, ils ne sont pas nombreux, ainsi que les inconvénients de la course à pied, ses bénéfices et surtout comment pratiquer la course à pied sainement.

Et bien entendu pour préserver ta santé, il est très important de commencer par un bon échauffement. Ça tu peux télécharger ma routine d’échauffement juste ici.

Tu es prêt ? C’est parti !

 

Le sport “va entretenir les muscles, les articulations…”

Thomas : Moi, j’ai souvent la question, des gens qui ont fait de la course à pied qui aujourd’hui se mettent à la natation ou bien qu’ils ne savent pas encore trop quoi faire. Quel choix faire entre la course à pied et puis la natation ? Moi, j’aimerais bien avoir ton avis d’un point de vue santé, surtout des avantages que peut procurer d’une part la course à pied, et puis, d’autre part la natation, et puis aussi les inconvénients que peut avoir l’un et l’autre. Et puis, globalement l’intérêt de faire une activité sportive en général. Puisque ça ne peut pas être mauvais de faire du sport enfin, j’imagine.

Greg : Donc, c’est bien, c’est une question très intéressante. Donc déjà le dénominateur commun des activités comme ça, cardio-respiratoires, c’est que ça va entretenir les muscles, les articulations, lutter contre les troubles cardiovasculaires, oxygéner tout le corps. Parce qu’il y a une étude qui a montré que ceux qui font régulièrement du sport, ils avaient quatre fois moins de chance de développer le cancer.

Thomas : D’accord !

“l’intérêt de faire du sport, c’est oxygéner son corps”

Greg : Parce que le corps pour préserver son homéostasie, c’est-à-dire son équilibre. Il a surtout besoin d’oxygène, ça c’est très important. Donc, ces activités sont très bénéfiques pour le corps, d’un point de vue physique et psychique parce que ça libère aussi des endorphines, sérotonine l’hormone du bien-être, qui lutte contre le stress. Donc on se sent bien après une activité physique.

Thomas : Ok, donc l’intérêt de faire du sport, c’est oxygéner son corps parce que ton corps en a besoin. Et du coup, ça te permet de préserver une bonne santé sur le long terme, et puis, la deuxième chose, c’est toutes ces hormones qui font du bien : l’endorphine. L’endorphine, tu as dit c’est quoi ? C’est l’hormone du plaisir, c’est ça ?

Greg : C’est l’hormone du plaisir.

Thomas : Ok.

“on est heureux, on libère de l’endorphine”

Greg : Chaque fois qu’on est heureux qu’un événement bénéfique se présente à nous, on est heureux, on libère de l’endorphine.

Thomas : D’accord.

Greg : Lorsqu’on part en vacances, on libère de l’endorphine.

Thomas : Ok, et donc après une activité sportive on en libère également.

Greg : On en libère également.

L’inconvénient de la natation

Greg : Après, on va venir aux inconvénients de la natation, donc il n’y en a pas énormément, mais il faut savoir que l’os, il a besoin de contraintes pour être stimulé, tout comme le cerveau, tout comme les muscles. Et en natation, il n’y a pas de contrainte osseuse. Donc, tous les gens qui ont des problèmes d’os, d’ostéoporose, c’est bien de marcher, de faire de la course à pied. C’est le seul désavantage de la natation, parce qu’on s’est aperçu que les nageurs professionnels, ils avaient une ostéometrie moins importante. Donc voilà sur ce point-là.

Les inconvénients de la course à pied :

Greg : La course à pied, donc on en a déjà parlé, en fait, c’est pas bon pour toutes les personnes qui souffrent d’arthrose, ceux qui sont surpoids aussi. Il faut dire qu’il y a une distinction à faire, c’est ceux qui sont surpoids, ils se disent « je vais aller courir pour diminuer mon poids et diminuer mon arthrose », mais le problème c’est que comme ils ont du poids, eh bien, ça met encore plus de contrainte sur l’articulation. Donc, il faudrait plus faire du vélo ou de la natation, pour favoriser la décharge articulaire. Donc les effets bénéfiques de la course à pied, c’est que ça permet de travailler les muscles posturaux, les muscles posturaux luttent contre la gravité et d’entretenir tout le corps dans sa globalité. Et voilà, le seul inconvénient de la course à pied, c’est cette histoire d’arthrose où il y a des contraintes articulaires et il y a beaucoup de raideurs qui se développent dans la course à pied. Il y a beaucoup de raideurs et les gens ne s’étirent pas et ne sont pas assez à l ‘écoute de leur corps. Donc, il faut vraiment penser à s’étirer après la course à pied.

Thomas : Donc toi, tu préconiserais de t’étirer juste après la séance ou peut-être un petit peu plus loin, je ne sais pas.

Greg : Pas directement juste après, mais à 5 minutes après, un peu de récup, un footing plus doux.

Il faut “conserver son amplitude articulaire”

Thomas : L’objectif derrière, oue la récup bien entendu, et puis, l’objectif derrière, c’est de conserver son amplitude articulaire et de ne pas justement entraîner des raideurs. Nous, on en parle beaucoup sur les raideurs de chevilles, par exemple quelqu’un qui court beaucoup, eh bien, il a les chevilles raides, peut-être que s’étirer un petit peu les chevilles après la course à pied…

“la vie c’est le mouvement”

Greg : Il y a un point important à signaler, c’est que la vie c’est le mouvement, c’est-à-dire tout ce qui bouge est bien vascularisé et bien oxygéné. Donc, tout ce qui bouge va bien vivre. Donc vous luttez, à partir du moment où vous avez des bonnes amplitudes, vous bougez, vous êtes en prévention de toutes les maladies. Ça c’est très important ! En plus d’un point de vue psychique, vous vous détendez, vous développez des hormones de bien-être. Et souvent, les personnes qui ont des grosses pathologies, comme le cancer et grosses pathologies inflammatoires, il y a toujours eu un choc émotionnel et souvent il y a de la sédentarité derrière tout ça. Donc, allez faire de la natation !

Thomas : Allez faire de la natation et si vous allez faire de la course à pied, faites-le de manière où vous êtes concentré sur vos sensations.

Greg : Voilà !

Thomas : Écoutez votre corps, et puis, voilà, et n’allez pas bille en tête, forcer, se détendre, et puis apprendre à apprécier l’activité dans laquelle on a entrain de pratiquer.

 

J’espère que cette interview avec l’expert t’a plu. Si c’est le cas, dis-le nous en commentaire en dessous de l’article. Et dis-nous en commentaire si cette interview t’a enfin décidé à pratiquer davantage la natation que la course à pied ou bien à être davantage prudent lorsque tu pratiques la course à pied.

 

Pour te perfectionner encore plus en crawl, je t’ai préparé une série de 5 vidéos gratuites. Clique sur le lien pour les recevoir et les consulter. Et rejoins le club des nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne !

Apprendre à nager le crawl

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*