Apprendre à nager la brasse coulée en 5 étapes [GUIDE COMPLET]

Temps de lecture : 9min

Tu éprouves des difficultés techniques pour bien nager la brasse ?

Ou bien tu as du mal à coordonner tes bras, tes jambes et ta respiration ?

Pire encore…

Peut-être ne mets-tu même pas la tête sous l’eau lorsque tu nages la brasse !

Et bien si tu as le sentiment de ne pas maîtriser la technique de la brasse coulée, que tu sois débutant ou confirmé, je vais te donner dans cet article 5 choses que tu dois absolument savoir pour apprendre à nager la brasse !

Allez c’est parti !


Apprendre à nager la brasse : 5 choses à savoir !

Dans cet article, on va voir les 5 choses que tu dois savoir pour apprendre à nager la brasse, mais pas seulement ! Voici la table des matières pour te donner un aperçu de ce qui t’attends dans cet article :

Mais avant tout ça, si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à t’abonner à notre chaîne Youtube en cliquant ici. Ta souscription (gratuite) va nous permettre de créer davantage de contenu de meilleure qualité et te permettre de regarder nos vidéos facilement


#1 La brasse coulée est la nage la plus lente

La première chose à savoir, c’est que la brasse est la nage la plus lente.

Et cela peut paraître surprenant, mais quand tu regardes les temps à au haut-niveau, c’est flagrant !

En effet, si tu compares les temps en brasse avec les temps des trois autres nages (le papillon, le crawl et le dos), la brasse est vraiment beaucoup plus lente.

Records du monde Hommes

Le brasseur le plus rapide du monde, actuellement Anton Chupkov sur le 200m, est bien loin derrière le crawleur ou le dossiste le plus rapide du monde.

Donc si toi, tu nages plus vite en brasse qu’en crawl ou en dos, il y a deux possibilités :

  • soit tu es très fort en brasse,
  • soit il y a un problème avec ta technique en crawl, en dos ou en papillon

#2 Tu dois mettre la tête dans l’eau pour apprendre à nager la brasse

La seconde chose que tu dois absolument savoir, c’est que lorsque tu nages la brasse, tu dois absolument respirer à chaque cycle de bras.

En fait, à chaque fois que tu vas faire un mouvement de bras plus un mouvement de jambes, cela correspond à un cycle de nage. Et donc, à chaque cycle de nage, tu vas devoir sortir la tête pour respirer.

De ce fait, ce qu’il ne faut pas faire, c’est :

  • avoir tout le temps la tête sous l’eau
  • ou bien même faire la brasse de mamie, avec la tête en dehors de l’eau pour ne pas mouiller ses cheveux

L’un comme l’autre, ce n’est pas efficace !

brasse mamie
La fameuse brasse « mamie » pour garder les cheveux secs

#3 Apprendre à nager la brasse en commençant avec le ciseau de brasse

Ensuite, pour apprendre à nager la brasse, tu dois commencer par avoir un ciseau de brasse efficace. Car la brasse est la seule nage où tu te propulses davantage avec les jambes qu’avec les bras.

En crawl, en dos et en papillon, c’est toujours les bras qui te font avancer un maximum, tandis que les jambes, généralement, sont un moteur secondaire.

En brasse, c’est l’inverse, les jambes sont vraiment le moteur principal. Cela veut dire que si tu veux être bon en brasse, tu dois absolument avoir un ciseau de jambes très efficace.

Ciseaux de brasse
Maitriser les ciseaux de brasse est indispensable

La seconde particularité en brasse, c’est lorsque tu vas te propulser avec tes jambes, tu vas appuyer avec l’intérieur de tes jambes : tu vas appuyer avec l’intérieur du mollet et l’intérieur des pieds.

Alors que dans toutes les autres nages, c’est avec le dessus du pied que tu viens faire un fouet.


#4 Apprendre à nager la brasse requiert de la Coordination

On va maintenant aborder le quatrième point, mais avant cela, je dois te poser une question :

Est-ce que la première nage que tu as appris, lorsque tu étais petit (ou moins petit), c’était la brasse ?

Il y a de grandes chances que oui, alors que pourtant, la brasse est la nage qui techniquement, est la plus difficile.

Car bien qu’apprendre à nager la brasse soit relativement facile, pour maîtriser parfaitement la technique de la brasse coulée, il faut beaucoup d’entraînements et il y a sans cesse des points à améliorer…

La principale difficulté en brasse, c’est la coordination, notamment celle des bras et des jambes.


#5 Bien glisser pour apprendre à nager la brasse

Glisser justement, c’est la cinquième et dernière chose que tu dois absolument savoir pour maîtriser la brasse.

Car en brasse, il y a un temps de glisse qui est très important.

Apprendre a nager la brasse
Le temps de glisse en brasse

Un temps de glisse, c’est un moment où tu vas être le plus profilé possible, pour te laisser glisser et aller le plus loin possible. Et donc être le plus efficace possible !

En brasse, ce temps de glisse, tu le places juste après avoir serré très fort tes jambes.

L’objectif de ce temps de glisse, c’est de pouvoir te déplacer sans effort.


DÉCOMPOSITION DU MOUVEMENT DE LA BRASSE COULÉE

Et pour te décomposer la technique de nage de la brasse le plus facilement possible, on va le faire en trois étapes, comme nous le montre Maxime dans cette vidéo :

  1. Tirer sur les bras jusqu’au plexus, en redressant le buste et la tête pour inspirer
  2. Pousser très fort sur les jambes, pour générer un maximum de propulsion, tout en projetant les bras loin devant
  3. Glisser vers l’avant dans une position la plus hydrodynamique possible
Apprendre a nager la brasse coulee
Le mouvement décomposé de la brasse coulée

(BONUS) Apprendre Le Mouvement De Bras En Brasse

Pour une bonne technique brasse coulée, le mouvement des bras doit être décomposé en 2 phases : 

  • La phase initiale de traction
  • Le retour des bras vers l’avant

En partant de la position de départ (bras allongés et joints loin devant), les mains vont d’abord amorcer un mouvement vers l’arrière du corps en s’écartant l’une de l’autre, et en faisant pivoter les avants-bras autour de l’axe du coude. Les mains devront être tournées vers l’arrière afin de se propulser vers l’avant 

Attention à ne pas aller plus loin que le plexus (cela te fera perdre un temps précieux au moment de retour des bras vers l’avant).

S’amorce ensuite le retour de bras, coudes pliés, paumes jointes, tu chercher à projeter avec conviction tes mains loin devant en rasant la surface.

N’hésite pas à lire mon article détaillé sur le mouvement de bras en brasse.


Bilan pour apprendre à nager la brasse

Allez, on récapitule ensemble les cinq choses les plus importantes pour apprendre à nager la brasse efficacement. Et on va le faire en admirant justement une très belle démonstration de notre coach 2.0 Taki.

Brasse nage complete Taki
Démonstration de la brasse coulée par le coach 2.0 Taki
  • n°1 : la brasse est la nage la plus lente (si ce n’est pas le cas tu as un problème technique en crawl)
  • n°2 : tu dois respirer à chaque mouvement de brasse
  • n°3 : tes ciseaux de jambes vont te propulser majoritairement lorsque tu nages la brasse
  • n°4 : la brasse est nage la plus technique et elle demande une très bonne coordination de tes jambes, de tes bras et de ta respiration
  • n°5 :  tu dois être le plus profilé possible pendant chaque temps de glisse, pour avancer sans effort

Pour être bien profilé, il te faut un bon gainage en natation.


3 Educatifs (avancés) pour améliorer sa technique en brasse coulée

Le moyen le plus efficace de renforcer sa technique en natation c’est de pratiquer des éducatifs régulièrement. Ces petits exercices vont permettre de te concentrer sur un mouvement en particulier de la nage et d’entraîner ton corps à le réaliser correctement de façon (presque) automatique.


Educatif #1 : brasse éclaboussé

Dans cette éducatif brasse tu vas chercher à ramener tes bras au ras de l’eau en éclaboussant devant au moment de projeter les mains. Tu vas améliorer ton retour de bras en gagnant en vitesse et en améliorant ta position dans l’eau.

Brasse coulee

Educatif #2 : Nager la brasse coulée avec un pull-buoy

Il s’agit ici de nager tout à fait normalement la brasse coulée en enchaînant les mouvements de bras et de jambes ainsi que l’expiration sous l’eau mais en plaçant un pull-boy entre tes cuisses.

Le pull-boy sera le garant que tu nages avec les genoux bien serrés et va limiter les résistances dans l’eau générées par tes genoux qui s’écartent.

Attention ! Si tu as des problèmes de genoux, cet éducatif brasse pourrait accentuer les tensions sur tes tendons qui maintiennent l’articulation en place.

Educatif brasse pull

Educatif #3 : brasse coulée avec une balle de tennis sous le menton

Cet exercice te permettra d’appréhender la bonne position de ta tête et d’apprendre la brasse coulée en opposant le moins de résistance à l’eau.

Educatif Brasse Tennis

Avec cet article tu as de quoi apprendre à nager la brasse coulée ! Si tu es débutant ou déjà confirmé et que tu veux aller plus loin je te recommande nos programmes natation 2.0 avec lesquels nous avons déjà accompagnés +2000 Nageurs et Nageuses à métamorphoser leur technique pour glisser sur l’eau et prendre plus de plaisir à chaque séance.

Même si la brasse coulée est réputée être la nage la plus lente, tu as désormais toutes les clés en main pour devenir un bon brasseur (ce qui sera toujours plus rapide qu’un mauvais crawleur … et qu’un mauvais brasseur évidemment !).


Laisser un commentaire

cinq + neuf =