LE MOUVEMENT DE BRAS EN BRASSE

Temps de lecture : 2mn

La brasse, on le sait c’est une nage de jambes.

C’est-à-dire qu’en brasse (contrairement au crawl, au dos crawlé et au papillon), on avance principalement grâce aux jambes.

Oui … mais ce n’est pas une raison pour négliger ton mouvement de bras en brasse !

bras en BRASSE

L’intérêt des bras en brasse

En brasse, les bras ont un rôle propulsif important (même si ce n’est pas le moteur principal de cette nage) mais ils ont également d’autres fonctionnalités.

Que ce soit en brasse coulée ou en brasse « simple » (clique ici pour apprendre à nager la brasse en 5 étapes), les bras participent à l’équilibre du corps dans l’eau. Les bras te permettent de prendre appui sur l’eau et d’améliorer ta flottabilité en brasse.

En brasse coulée, les bras te permettent également de faciliter la sortie de la tête hors de l’eau.

De plus, en brasse coulée, les bras constituent tout de même 30% de ta force propulsive.

Ce qui fait 3 bonnes raisons de maîtriser le mouvement des bras en brasse.

Pour rappel, la brasse est une nage symétrique c’est-à-dire que le côté droit réalise les mêmes mouvements au même moment que le côté gauche.


La phase de traction en brasse : bras écartés

En position de départ en brasse, les bras sont tendus loin devant, les mains jointes, les paumes tournées vers le fond de la piscine.

Lorsque la 1ère phase démarre, les mains vont devoir se positionner paumes vers l’extérieur avant de s’écarter l’une de l’autre tout en gardant les bras parallèles à la surface de l’eau.

La phase de traction en brasse : le trajet moteur jusqu’au buste

 Durant cette seconde phase, tu vas ramener les mains dans un mouvement d’accélération orienté vers l’intérieur jusqu’au plexus pour prendre appuis sur l’eau et générer de la propulsion. 

Attention : Un critère d’efficacité important est la position du coude, plus ils seront fixes et resterons devant et près de la surface et plus ton mouvement de bras sera efficace car tu créeras peu de résistances.

Le retour des bras en brasse

Il s’agit à présent de tendre les bras afin de profiter d’une glisse propre à la brasse coulée et de retrouver la position de départ.

La brasse coulée est la seule nage dont le retour des bras se fait sous l’eau, ce qui entraîne une résistance à l’eau. D’où l’importance de réaliser ce retour de bras en brasse proche de la surface afin de minimiser les résistances.

Pour résumer : le mouvement de bras en brasse est principalement un mouvement circulaire des mains et des avants-bras en gardant les coudes dans une position fixe.


Conseils mouvement de bras en brasse

Profiter de la coulée : 

Le principal intérêt de la brasse coulée est de bénéficier d’un temps de glisse dans l’eau ; n’oublie pas d’en profiter … sans en abuser (la reprise de la nage sera plus difficile si tu as trop traîné à reprendre les mouvements de bras et de jambes).

Je parle en détail de la notion de glisse dans cette vidéo qui a bientôt convaincu 100.000 Nageurs 2.0

Garder la position la plus horizontale possible

En brasse, comme pour le dos crawlé, le crawl ou le papillon, il est important que ton corps soit aligné et le plus allongé possible afin d’adopter une position hydrodynamique.

Ne pas tout miser sur les bras

Le mouvement des jambes est ton principal moteur en brasse coulée, clique ici pour perfectionner ton ciseau de brasse.


La synchronisation en brasse

Une des principales difficultés de la brasse réside en la synchronisation de la respiration avec les mouvements des bras et des jambes. 

Une bonne synchronisation de chaque mouvement permet d’augmenter l’efficacité de la propulsion, de limiter les résistances ainsi que la fatigue.

En brasse, les mouvements de bras et de jambes sont désynchronisés. Les jambes se mettent en action dès lors que les bras ont terminé leur phase de traction. La respiration se fera en même temps que le mouvement des jambes.


Si tout cela te paraît laborieux et que tu ne sais pas comment t’y prendre pour progresser, je te conseille ma vidéo “Comment construire ton programme pour atteindre tes objectifs en natation” (clique ici pour y accéder).