Les MONTRES CONNECTEES en natation | INDISPENSABLE ou GADGET !?

Les montres connectées en natation

As-tu une montre connectée en natation?

A quoi te sert-elle et sens-tu tes performances, ou bien ta nage, s’améliorer depuis que tu l’utilises à l’entraînement ?

A la question, les montres connectés sont-elles indispensables ou sont-elles un simple gadget en natation, j’ai préféré poser la question à un expert, Xavier, qui est entraîneur de natation depuis de nombreuses années.

La particularité de Xavier, c’est qu’il adore les objets connectés et la technologie en général. Camille, l’avait d’ailleurs sollicité pour son mémoire sur les objets connectés en natation, il y a quelques mois. Et dans cette vidéo, on va d’ailleurs comparer l’utilisation des montres en natation, par rapport au cyclisme et à la course à pied qui les utilisent énormément.

Tu es prêt ? C’est parti !

Abonnez vous

La montre connectée pour la natation :

 

Thomas Alors, on a beaucoup d’abonnés qui nous parlent des montres connectées, tout le monde veut sa montre un peu, toi, qu’est-ce que t’en penses ? Est-ce que tu trouves ça utile pour la natation en tous cas, que ce soit à haut niveau, ou qu’on soit débutant, qu’est-ce que tu en penses, est-ce que ça apporte une plus-value importante d’avoir une montre connectée.

Xavier : Non, pas trop, après la natation, c’est très dur de pouvoir contrôler le rythme cardiaque, tout ça, on est à l’horizontale donc, on n’a pas les mêmes références que tout ce qu’on peut avoir, comme texte scientifique, qui sur les analyses cardiaques et tout, donc même le cardio-fréquencemètre, c’est un peu bizarre, quoi. On n’a pas les mêmes valeurs et du coup la montre connectée, elle va servir à compter les longueurs, mais dès qu’on fait des jambes, ou dès qu’on fait un 25m vite et qu’on fait un 25m souple, et bien ça ne compte pas bien, dès qu’on fait du dos, des fois, elle ne compte pas bien non plus. Donc c’est un peu approximatif. Et puis bon, ce n’est pas très dur de compter des longueurs.

Thomas : Oue.

Xavier : Voilà donc, on peut le faire de tête, et puis, en plus c’est assez dangereux, parce que quand on nage, on donne souvent des coups, elles peuvent se péter facilement, et c’est des trucs qui coûtent cher. Après, je sais qu’en vélo et en athlé(tisme), c’est ultra bien, si on rajoute des pédales de force et un cardio en course à pied, voilà là, on peut avoir quelque chose de bien ! En natation par contre, là je ne vois pas trop l’intérêt…

Thomas : Oui, ou un capteur podométrique, des choses comme ça pour la course.

Xavier : Oui voilà.

Thomas : Ok, mais en natation finalement pas très utile, tu parlais de compter les longueurs, au final, enfin si ton plan d’entraînement est déjà prêt et que tu le suis à la lettre, tu n’as pas besoin de compter tes longueurs, tu sais combien tu auras fait à la fin de la séance.

Xavier : Exactement.

Thomas : Ok,  donc finalement, les montres connectées, si tu fais du triathlon à la rigueur, tu vas pouvoir l’utiliser pour la course à pied, le cyclisme. Si tu veux l’avoir dans l’eau, ce n’est pas, c’est vraiment pas indispensable.

Xavier : Nan ce n’est pas indispensable, mais ce n’est pas gênant non plus. Mais moi, j’y vois pas trop d’utilité. Voilà, ça ne va pas être un plus quoi.

Thomas : Ok.

Xavier : Voilà, en cyclisme ou en course à pied, ça va être un réel avantage, un plus, en natation ça ne pas être un plus, ça ne va pas être dérangeant, mais je ne vois pas d’atout, ou de facteur ajouté quoi.

Thomas : Ok.

 

Mais comment évaluer ses progrès ?

Il est vrai, que j’entends souvent de la part de notre communauté des nageurs 2.0, que tu peux rejoindre en cliquant juste ici, « Grâce à ma montre, j’ai énormément de data, qui me permettent de savoir, si j’ai progressé ». J’ai donc demandé à Xavier, comment lui faisait pour évaluer les progrès de ses nageurs ?

Thomas : Nous, on nous parle, par rapport à ça, c’est de mesurer ses progrès, de voir, bah tiens, aujourd’hui, j’ai mis moins de temps que d’habitude à faire mes 2000 mètres, des choses comme ça. Est-ce que tu aurais un moyen de mesurer ses progrès, peut-être différemment ?

Xavier : Oui, eh bien en fait, là c’est simple déjà, si vous avez la chance de pouvoir avoir un plan d’entraînement, eh bien, c’est d’avoir, dans les plans d’entraînement des séries qui se répètent ou voilà, si on a, par exemple: 8 x 50m départ minute, eh bien, on sait qu’on a nagé en, je ne sais pas, 45 secondes. Si, deux semaines après, ou trois semaines après, on refait la même chose en nageant 42 secondes, c’est qu’on a gagné 3 secondes. Donc voilà, on a après, si on a des plans d’entraînement, on a à chaque fois des séries qui se répètent, au fur à mesure, et là, en fait, on peut, avec le temps de départ et avec la vitesse qu’on va mettre à faire une distance, on va pouvoir là, comparer les progrès.

Thomas : Comparer facilement. Ok.

Xavier : En tous cas, en natation, nous sur l’entraînement, on n’a jamais de cardio-fréquencemètre ou de montre connectées. On les a, des fois, pour la récup, pour voir un peu comment se comporte le coeur pour la récup, mais c’est tout. Pendant qu’on nage, on ne peut pas, ça n’existe pas de toutes façons

Thomas : Oue, ça ne fonctionne pas.

Xavier : Nan, ça ne marche pas. Et du coup voilà, on travaille avec les temps, les temps pendant les séries.

Thomas : Oui, ok.

Xavier : Et après aussi, pareil, il y a le nombre de kilomètres qu’on fait sur une séance, comment on est fatigué en nageant, je ne sais pas moi, 1’20 au 100m crawl, si on est fatigué ou si on n’est pas fatigué du tout.

Thomas : Oui, le ressenti aussi.

Xavier : Le ressenti oui. La natation, c’est quelque chose qui se ressent en fait, avec beaucoup de technique, beaucoup de choses comme ça et du coup ben, il faut s’en servir quoi.

Thomas : Oui, on est beaucoup plus accès sur les sensations, que dans des sports où, au vélo typiquement, on va regarder son chrono enfin, son petit capteur et dire « voilà, il faut que je sois à 30 watts tout le temps ».

Xavier : Voilà.

Thomas : Donc, le seul repère qu’on a, ça va être métrique, où la natation, c’est beaucoup plus.

Xavier : C’est ultra technique déjà, et du coup, eh bien, le feeling, il est vraiment important.

Thomas : Ok. Et ça, il n’y a pas de secret, il faut travailler pour ressentir et l’affiner.

Xavier : C’est ça, oui ! Plus on va nager, plus on va… Après voilà, c’est sûr que quelqu’un qui va venir nager une fois par semaine, il ne va pas sentir grand chose, ça va être compliqué. Il va falloir qu’il vienne au moins trois fois par semaine, voir quatre, pour commencer à voir un réel progrès quoi.

Thomas : Oui, trois fois par semaine, déjà, ça permet de…

Xavier : Trois fois par semaine, c’est le minimum pour moi, pour commencer à ressentir quelque chose quoi.

Thomas : Oui, pour progresser vraiment rapidement ok.

Xavier : A savoir, que les nageurs de haut niveau, s’entraînent entre, plus de dix fois, dix fois par semaine. Et quand il y a un jour où il n’y a pas de natation, et bien le lendemain, c’est compliqué quoi, les sensations sont différentes déjà.

Thomas : D’accord !

 

La montre connectée : plus utile pour les triathlètes

Nous t’avons partagé notre avis, par rapport aux montres connectées, en natation. Et s’il semble que ce ne soit pas nécessaire, en tant que nageur en revanche, en tant que triathlète, il semble que la montre connectée, soit un indispensable.

 

Nous avons d’ailleurs recensé, grâce à la communauté, quelques-unes des montres qui sont les plus utilisées dans leur domaine. Alors évidemment, il n’y en a aucune qui fait l’unanimité, mais, il y a quand même quelque montres qui ressortent, par rapport au reste du marché. Et en fonction de ton profil, tu devrais donc pouvoir trouver ton bonheur, on a regroupé l’ensemble des informations, dans un article que tu peux retrouver en cliquant ici.

 

J’espère que cet article, t’a plu, si c’est le cas, tu peux voir la vidéo en haut de l’article. Et dis-nous en commentaire, si jamais tu n’achètes pas de montre, dans quoi penses-tu investir pour progresser en natation ?

 

Pour te perfectionner encore plus en crawl, je t’ai préparé une série de 5 vidéos gratuites. Clique sur le lien pour les recevoir et les consulter. Et rejoins le club des nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne !

Apprendre à nager le crawl

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*