Cryothérapie, le meilleur moyen de récupérer après le sport

cryothérapie_récupération

Que tu fasses de la natation, du cyclisme ou bien de la course à pied, c’est le meilleur moyen pour récupérer efficacement, parce que ça va apporter un énorme afflux de sang, quand on va sortir. On va en parler tout de suite avec Greg, tu vois il est juste ici, il vient de le faire, on est avec Thibaut également. On est au centre des kinés de Paris, dans le 13e.

Ça fait déjà presque une minute que je suis dedans, j’ai très froid, on lance l’interview. C’est parti !

Thomas : Alors, comme vous avez peut-être pu le voir, juste avant j’étais dans la cryothérapie. Là donc, je suis avec Greg et on va discuter un petit peu des avantages de la cryothérapie et puis aussi les inconvénients. J’aimerais qu’on commence d’abord par les avantages, parce qu’on voit beaucoup de sportifs de haut-niveau, parce que ça vient de là, faire de la cryothérapie. Déjà, quand est-ce qu’on l’utilise ? À quel moment, c’est le plus intéressant ? Et puis quels sont les avantages que ça apporte ? Quels sont les bienfaits de la cryothérapie ?

Greg : Alors effectivement, les sportifs souvent, ils font de la cryothérapie pour la récup, mais qu’est-ce que c’est la récupération. On dit souvent ce mot, mais on ne sait pas trop, les gens ne savent pas trop c’est quoi. Donc je vais essayer de déterminer ce que c’est exactement pour que les gens soient au courant.

“Qu’est ce que la cryothérapie?”

Donc, la cryothérapie en fait c’est l’exposition du corps à des températures à -140, -160 degrés, par un froid sec, pendant 3 minutes. Alors, qu’est-ce qui va se produire ? Il va se produire un choc thermique.

Qu’est-ce que c’est un choc thermique ? C’est, en fait, vous êtes exposés au froid et il y a une vasoconstriction périphérique qui se produit, c’est-à-dire que les mains, les membres inférieurs, ne vont plus être irrigués, plus de sang qui va arriver, vous allez toucher la main, vous n’allez plus sentir votre main. Tout le sang va venir nourrir les organes nobles, comme le cerveau, le cœur, les reins, la colonne vertébrale. Tout va se concentrer dans le centre. Et il y aura des phénomènes qui vont se produire, comme la stimulation du système sympathique, l’augmentation des battements du cœur, le volume d’éjection systolique, la production excessive d’hémoglobine. Donc, c’est qui transporte l’oxygène et après les trois minutes, vous sortez et tout le sang va revenir d’un coup comme ça.

“Les avantages : Meilleure récupération”

Et là, qu’est ce qui va se passer ? Le sang est de meilleur qualité, plus d’hémoglobine, tous les muscles du corps et les articulations vont être mieux irrigués. Vous allez sentir comme du bien en vous en fait, vous allez vous sentir plus relâché, parce que les muscles sont plus irrigués. C’est pour ça qu’on parle de récupération. Après un effort, le sportif, il y a des petites contractures, des courbatures. Et là, d’un coup, tout le corps est plus irrigué et tout ce qui est irrigué, et bien ça vie, dès qu’il y a du sang, de l’oxygène et bien ça s’auto-guéri mieux et ça permet de bien cicatriser.

Donc voilà, c’est pour ça que, c’est intéressant au niveau de la récupération, chez le sportif.

Thomas : Donc, globalement ce qui se passe avec la cryothérapie, on a un choc thermique qui est tellement violent, que tout le sang va affluer vers les organes nobles, comme tu as parlé, donc vers le centre. Le sang va se recharger, va donc être de meilleure qualité. Et puis, une fois qu’on est ressorti, au bout de quelques minutes, tout le sang va se diffuser à nouveau vers les zones périphériques et on va, du coup, améliorer la récupération, parce que c’est ce que tu as dit, si j’ai bien compris, la récupération se fait à travers le sang. Donc, c’est vraiment le sang qui va permettre une bonne récupération.

Greg : Voilà, une meilleure irrigation.

Thomas : Une meilleure irrigation.

Greg : Même les vaisseaux, ils vont être de meilleure qualité.

Thomas : D’accord.

Greg : Et aussi, donc ça, c’était important et les gens souvent, ils ont peur d’aller à la cryothérapie. Moins 140 degrés, ils se disent…

Thomas : Mais ça fait peur !

Greg : Voilà, il faut faire attention, parce que souvent, on a une image qu’on rentre dans l’eau, l’eau est froide et c’est très désagréable. Mais, ce qu’il faut savoir, c’est que c’est un froid sec, c’est pas un froid humide. Ce n’est pas une sensation très désagréable, enfin vous allez avoir froid, les dents vont claquer. Mais, une fois que vous allez sortir dans la cryo, ça ne dure que 3 minutes, là, on a une sensation de chaleur, parce que ça fait un choc thermique, on se sent bien après.

“Les inconvénients : une grosse fatigue”

Après, les inconvénients de la cryothérapie, eh bien, c’est juste qu’on va être fatigué un peu. C’est-à-dire, le corps s’auto-génère, donc tout le sang va venir aux tissus lésés. Toutes les petites microfissures et tout, vont être mieux irrigués. Et ça, c’est très bien pour tout ce qui est tendinites aussi !

Thomas : Il y en a beaucoup.

Greg :  Donc on va être un peu fatigué. Donc pourquoi on est fatigué ? Parce que le corps travaille lui-même, c’est pour ça qu’on est un peu fatigué. Après, on va dormir et après on se sent mieux, et voilà.

“Les contre-indications de la cryothérapie”

Donc juste pour parler des contre-indications de la cryo, c’est tout ce qui est cardiaque en fait, tout ce qui est hyper-tension artérielle non traitée, maladie cardiaque, stent, ça c’est contre-indiqué pour la cryothérapie.

“Les bénéfices de la cryothérapie”

Après, on parle beaucoup de sportifs, mais c’est très bien la cryothérapie pour toutes les pathologies inflammatoires. C’est-à-dire, c’est simple, quand vous avez un genou gonflé, qu’est-ce que vous faites ? Vous mettez de la glace, sauf que là, vous allez faire de la cryothérapie. Vous allez à -140°C, c’est beaucoup plus pertinent.

Donc, très bénéfique pour tout ce qui est inflammatoire et c’est un effet antalgique. Donc, dès que vous sortez de la cryo, vous n’avez plus mal, vous aviez des douleurs, vous les sentez moins, voire pas du tout, donc ça, c’est très intéressant. Donc toutes les maladies inflammatoires, rhumatismales, la cryo est recommandée.

“Amélioration de la qualité du sommeil, phénomène amaincissant”

“Libération des endorphines”

Après, dernière chose importante, ça a été prouvé par des études scientifiques de l’INSEP, ça améliore la qualité du sommeil. Donc, tous ceux qui ont un trouble du sommeil, insomnies, qui se réveillent la nuit, après la cryo, on dort nettement mieux. Et en plus, ça libère des endorphines, donc hormones de bien-être, on se sent vraiment bien après la cryo.

Thomas : Ok, donc la cryothérapie, si je résume, alors pas pour les cardiaques, parce que ben le choc est quand même important, mais voilà à consulter avec le médecin pour ce propos-là. En revanche, pour tout ce qui est inflammations, tendinites, les pathologies qui sont liées à des problèmes articulaires probablement, parce que l’arthrose tu nous en a parlé aussi. Et puis enfin, le gros bénéfice de ça, c’est la bonne récupération au niveau du sommeil aussi, parce qu’on dort bien derrière. Donc, c’est encore meilleur pour la récupération.

“Diminution des graisses”

Et du coup, qu’en est-il par rapport au phénomène amincissant par rapport à la cryothérapie ? Est-ce que ça peut aider à favoriser, je ne sais pas, soit par rapport à la cellulite, par rapport à la peau ? Est-ce que c’est bon pour la peau ? Par rapport à la perte de gras, est-ce que c’est possible de perdre du gras avec la cryothérapie ?

Greg : Ouais. Donc, effectivement, de nombreuses femmes vont voir cette vidéo, et souvent elles font des cures de froid sur leur ventre, pour diminuer les graisses en trop, donc la cryothérapie, c’est pertinent, pour tout ce qui est perte de poids au niveau de la taille, c’est pertinent aussi, ça raffermi la peau. Donc, ça limite un petit peu les rides et ça lutte contre la cellulite aussi. Mais il n’y a pas eu vraiment de recherche là-dessus, scientifiques et tout, mais il y a des résultats par rapport à ça.

Thomas : D’accord donc à creuser, ok merci.

J’espère que cette interview t’a plu, si c’est le cas, laisse-nous un like en appuyant sur le pouce bleu là, juste en dessous de la vidéo.

Là, j’ai froid aux jambes là ! Là d’abord j’ai froid aux jambes et j’ai froid un peu partout. Euh, il me reste combien de temps là ? 48 secondes ! T’es à -135 degrés.

-135 degrés, 48 secondes, c’est pour vous que je le fait ! Il garde le sourire malgré les -135 degrés. Voilà, on garde le sourire, on est content, tout va bien.

Pour te perfectionner encore plus en crawl, je t’ai préparé une série de 5 vidéos gratuites. Clique sur le lien pour les recevoir et les consulter et rejoins le club des nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne.

 

Pour te perfectionner encore plus en crawl, je t’ai préparé une série de 5 vidéos gratuites. Clique sur le lien pour les recevoir et les consulter. Et rejoins le club des nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne !

Apprendre à nager le crawl

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*