Les secrets pour CONSERVER sa MOTIVATION séance après séance, surtout pendant l’hiver

comment se motiver en natation

Pas facile de se motiver pour aller nager, n’est-ce pas ?

Et on sait de quoi on parle parce que Camille et moi, on a beaucoup de mal à se motiver en ce moment pour aller nager. Surtout que l’hiver, eh bien, ça ne donne pas du tout envie.

Et c’est là que Greg est intervenu, il nous a partagé quelques-uns de ses meilleurs conseils pour garder sa motivation pour nager tout au long de l’hiver. Et surtout conserver sa motivation séance après séance.

Un indice, il va notamment te parler de faire des progrès à chaque semaine. Et si justement, tu veux progresser et bien tu peux télécharger directement en cliquant juste ici, ma méthode gratuite crawl 2.0 pour progresser techniquement en crawl.

Tu es prêt ? C’est parti !

 

“se motiver à la natation … en hiver en France c’est difficile”

Greg : Et le deuxième point qui paraît important aussi, c’est de se motiver à la natation, parce que pour aller à la natation, il faut préparer son sac, aller jusqu’à l’endroit, se changer et se jeter à l’eau, surtout en hiver en France c’est difficile. Alors que la course à pied, c’est plus simple, on y va et c’est parti !

Thomas : Oue, on enfile son legging ou son short et les baskets et c’est parti on va courir, c’est vrai que c’est plus accessible.

“Ils sont plus focalisés sur les points négatifs”

Greg : Et moi, j’ai beaucoup de patients qui se plaignent, « oui, la natation, il fait froid etc » et j’ai remarqué, en fait ces gens, ils sont plus focalisés sur les points négatifs de la natation, ils se concentrent sur se changer etc. ça prend du temps, mais ils se concentrent pas sur tous les points positifs. Et le fait se concentrer sur tous les points positifs, ça motive plus pour y aller. C’est, en fait, ils créent des mauvais ancrages par rapport à la natation. C’est comme les gens qui voient le drapeau français, c’est un drapeau avec des couleurs, mais ils associent à ce drapeau beaucoup d’émotions, parce qu’une fois ils ont chanté l’hymne, c’est leur pays, c’est toute l’histoire, donc, ils associent le stimuli x à plein de choses positives. Et il faudrait faire la même chose pour la natation, c’est-à-dire j’associe le fait d’aller à la natation, à tous les points bénéfiques que ça peut m’apporter et diminuer tous les points négatifs et ça c’est de la PNL : c’est de la Programmation neuro-linguistique, c’est se motiver pour faire quelque chose, prendre le contrôle de son esprit pour faire ce qu’on a vraiment envie de faire.

“Moi, ce que j’aime, … c’est le fait d’être dans l’eau”

Thomas : Et ça, c’est intéressant pour tous ceux qui galèrent à se rendre à la piscine en hiver, qui ont la flemme ou pas envie, parce qu’il fait froid, qu’ils ne veulent pas se mouiller les cheveux, qui pensent à tous les trucs désagréables qui sont autour de ça. Se concentrer sur les bonnes choses, sur ce qu’on aime. Alors toi, je ne sais pas, moi, ce que j’aime, quand je vais nager, c’est le fait d’être dans l’eau, de ne pas avoir tout ce poids sur les épaules et la gravité, de simplement me détendre, d’être dans un milieu où c’est agréable, je flotte, je n’ai qu’à me laisser glisser et prendre du plaisir. Et du coup, c’est vrai que si je me concentre uniquement là-dessus et que je suis focalisé sur le moment où je vais être dans l’eau et je vais prendre le plaisir de nager, eh bien, ça me donne beaucoup plus envie d’y aller, plutôt que de penser justement à tout le chemin à faire et puis à me changer, etc.

“Pour se motiver … vous devez visualiser des images qui vous motivent”

Greg : Et là, c’est intéressant, ce qui vient de dire Thomas, c’est qu’il a évoqué surtout des aspects kinesthésiques, donc lui, j’imagine que son canal préférentiel c’est le kinesthésique, mais la plupart des gens sont visuels et certains sont auditifs. Donc pour se motiver, des gens visuels, vous devez visualiser des images qui vous motivent et ça peut-être partout, dans tous les éléments de la vie. Ceux qui sont plus visuels, vous devez voir des images pour vous motiver, ceux qui sont auditifs, vous devez entendre des voix, ou vous parler à vous-même pour être motivé. Toi, qui es kinesthésique, tu as besoin de sensations.

Thomas : Oui, exactement. Après, je reste sur le canal visuel, j’imaginerai du plus, la piscine, l’eau qui bouge ou des choses comme ça. Si j’étais plus auditif, le bruit que l’eau peut faire.

Greg : Comment tu te serais.

Thomas : Quand je mets la main dans l’eau ou des choses comme ça.

Greg : Comment tu serais, si tu faisais régulièrement de la natation. A quoi tu ressemblerais physiquement, etc.

Thomas : Ça peut-être une projection.

Greg : Se concentrer sur le positif, c’est très important.

Thomas : D’accord, bah merci !

“Pour se motiver … il faut se concentrer sur les choses positives”

Thomas : Pour se motiver pour aller à la piscine, j’ai bien compris et je pense que vous l’avez bien compris aussi, il faut se concentrer sur les choses positives, les choses qu’on apprécie et qu’on a envie de faire, lorsqu’on est en train de nager. Pour se motiver à y aller, il y a une autre chose, je pense, que j’aimerais bien qu’on aborde, c’est aussi la notion de progresser, parce que quand on stagne, souvent, c’est un truc qui nous démotive, en revanche, progresser ça peut être un truc intéressant. Et ça, c’est quelque chose qui me motive, moi personnellement, je ne sais pas pour toi, et j’aimerai bien voir ton avis là-dessus.

“chaque jour se lever et de se dire j’ai été meilleur qu’hier”

Greg : La progression, effectivement, c’est très important ! Ce qui est génial dans la vie, c’est de chaque jour se lever et de se dire j’ai été meilleur qu’hier, comme un sprinteur qui essaye de dépasser son temps à chaque fois.

Thomas : Ok !

“Mais comment on la développe la confiance en soi ?”

Greg : Se développer soit-même en fait. Et une des clés qui est importante, en fait, c’est la confiance en soi. Mais comment on la développe la confiance en soi ? Parce que souvent les sportifs me disent qu’ils manquent de confiance. Une des clés de la confiance en soi, c’est de tenir ses engagements. C’est très important de tenir toujours ses engagements, mais de ne pas se donner de trop gros challenges à faire tout de suite, parce que ça va vous frustrer. Donc, se donner des petits challenges à faire et progressivement progresser, toujours dans la progression. Comment on pourrait mettre ça en pratique ? Par exemple, vous allez à la natation deux fois par semaine, voir une fois par semaine, c’est déjà pas beaucoup, mais au moins, tous les samedis à 10h, vous allez à la natation, pendant un mois. Après, vous augmentez, vous rajoutez un autre engagement, vous en mettez deux, petit à petit vous progressez. Et là, vous tenez vos engagements ! Qu’est ce qui va se passer dans votre inconscient ? Votre confiance en soi, elle va monter. Votre confiance en soi va monter, vous serez moins timide et vous serez plus sûr de vous. Et ça, c’est très important, toujours tenir ses engagements.

“La méthode des petits pas ! Etape par étape”

Thomas : Donc oue, la notion de progressivité, la méthode des petits pas quoi ! Etape par étape.

Greg : Oue !

Thomas : On n’essaye pas de tout brûler, on se fixe un petit engagement, on le tient et puis une fois qu’on l’a validé, et que c’est ancré. Alors, tu as parlé d’un mois, c’est intéressant parce que, pour ancrer une habitude, moi j’ai toujours entendu qu’il fallait au moins entre 20 et 30 jours, pour ancrer une habitude. Donc, voilà tenir un engagement pendant un mois, on sait que c’est validé, que c’est acquis et que derrière, on peut rajouter peut-être une couche supplémentaire si on en a le désir. Ça peut-être intéressant de procéder de cette façon.

“La frustration … arrive souvent quand vous ne tenez pas vos engagements”

Greg : Commencer par des petits engagements à tenir et après progresser dans le temps, c’est très important. Parce que l’antagoniste, le contraire de la confiance en soi, c’est la timidité, la frustration et ça, ça arrive souvent quand vous ne tenez pas vos engagements.

Thomas : Oui.

“Tout ce que vous croyez, c’est vrai !”

Greg : Et aussi, il y a les croyances aussi, tout ce que vous croyez, c’est vrai. Si vous croyez être timide, eh bah, vous l’êtes ! Donc une des clés, c’est l’engagement. Donc, tenir ses engagements et si vous ne le tenez pas, vous allez …

Thomas : Baissez en estime de soi.

 

J’espère que cette interview avec Greg notre expert, t’a plu, si c’est le cas, laisse-nous un commentaire en dessous de l’article pour nous le dire et dis-nous aussi en commentaire si comme nous :

As-tu du mal à aller nager en hiver ?

 

Pour te perfectionner encore plus en crawl, je t’ai préparé une série de 5 vidéos gratuites. Clique sur le lien pour les recevoir et les consulter. Et rejoins le club des nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne !

Apprendre à nager le crawl

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.