Apprendre à nager la brasse : 5 choses à savoir !

Tu as des difficultés techniques pour nager la brasse, ou bien tu as du mal à coordonner et à synchroniser tes bras, tes jambes et surtout ta respiration ? Pire encore, peut-être même que tu ne mets même pas la tête sous l’eau lorsque tu nages la brasse ? Et bien si tu as le sentiment de ne pas maîtriser la technique de la brasse coulée, que tu sois débutant ou confirmé, je te donne dans cette vidéo 5 choses que tu dois absolument savoir pour apprendre à nager la brasse. Allez c’est parti !

Apprendre à nager la brasse : 5 choses à savoir !

Allez, on va voir tout de suite ensemble, les 5 choses que tu dois savoir pour apprendre à nager la brasse. Mais avant ça, si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à t’abonner en cliquant sur le bouton qui est juste en dessous, ça va me permettre de créer davantage de contenu, qui soit de meilleure qualité, donc c’est vraiment important si tu veux me soutenir, abonne-toi tout de suite ! Et reste bien jusqu’à la fin, parce que j’ai un cadeau pour toi.

 

C’est la nage la plus lente

On commence avec la première chose à savoir. La première chose : la brasse est la nage la plus lente. Ça peut paraître surprenant, mais quand tu regardes les temps au haut-niveau, et que tu regardes en comparaison des trois autres nages, le papillon, le crawl ou le dos, la brasse est vraiment beaucoup plus lente. Le brasseur le plus rapide du monde est bien loin derrière le crawleur ou le dossiste le plus rapide du monde. Donc si toi, tu vas plus vite en brasse qu’en crawl ou en dos, soit tu es très fort en brasse, soit…mmmh, bon on passe à la suite.

On doit mettre la tête dans l’eau

Allez deuxième chose que tu dois absolument savoir, lorsque tu fais de la brasse : tu dois respirer à chaque cycle de bras. En fait, à chaque fois tu vas écarter les bras, écarter les jambes et tu vas sortir la tête, à chaque cycle de nage. Du coup, ce qu’il ne faut pas faire c’est passer toute sa vie dans l’eau ou faire la brasse de mamie, tu sais, avec la tête en dehors de l’eau, les cheveux pas mouillés… Voilà, c’est pas efficace. Quoi !? Il faut mouiller les cheveux aussi !? Oh non…

Le moteur c’est les jambes

Troisième chose à savoir : la brasse c’est la seule nage où tu te propulses davantage avec les jambes qu’avec les bras. En crawl, en dos, en papillon, c’est toujours les bras qui te font avancer un maximum, et les jambes, généralement, c’est un moteur secondaire. En brasse, c’est vraiment le moteur principal, ça veut dire que si tu veux être bon en brasse tu dois absolument avoir un ciseau de jambes très efficace. En plus, la particularité en brasse, c’est lorsque tu vas justement te propulser avec tes jambes, tu vas appuyer avec l’intérieur des jambes : tu vas appuyer avec l’intérieur du mollet et l’intérieur des pieds. Alors que dans toutes les autres nages, c’est avec le dessus du pied que tu viens faire un fouet.

C’est la nage la plus technique

On va aborder ensemble le quatrième point, mais d’abord laisse-moi te poser une question. Est-ce que la première nage que tu as appris, lorsque tu étais petit, ou d’ailleurs moins petit, la première nage que tu as apprise est-ce que c’était la brasse ? Il y a de grandes chances que oui, alors que pourtant la brasse c’est la nage qui techniquement, est la plus difficile. Pour maîtriser parfaitement la brasse, ça demande beaucoup d’entraînements et c’est sans cesse des points à améliorer. En fait, la principale difficulté en brasse, c’est la coordination des bras et des jambes.

Les cinq six étapes de la brasse

Et pour te le décomposer le plus facilement possible, on va le faire en cinq étapes. Et alors la première étape, ça commence par venir ouvrir les bras devant. La deuxième étape, ça va être de sortir la tête. La troisième étape, ça va être d’ouvrir les jambes pour les ramener proches de toi, en fait tu vas armer tes jambes avant de donner un puissant coup de jambes finalement pour avancer. La quatrième étape, tu vas venir rentrer la tête. La cinquième étape, tu vas venir ramener les bras et les projeter loin devant. Et ensuite c’est la sixième et dernière étape, oui je sais j’ai dit qu’il y en avait que cinq… Mais c’est la sixième étape. Et dans cette fameuse sixième étape, tu vas justement venir serrer très fort les jambes pour te propulser et glisser le plus loin possible.

En brasse, on doit glisser

Glisser justement, c’est la cinquième chose que tu dois absolument savoir pour maîtriser la brasse. En fait, en brasse il y a un temps de glisse. Un temps de glisse c’est un moment en fait où tu vas être le plus profilé possible pour te laisser glisser et aller le plus loin possible. Donc être le plus efficace possible ! En brasse, ce temps de glisse, tu le places juste après avoir serré très fort tes jambes. L’objectif à chaque fois, c’est de pouvoir se déplacer sans effort.

On récapitule l’essentiel de ce que tu dois retenir

Allez, on récapitule ensemble les cinq choses les plus importantes pour apprendre à nager la brasse efficacement. Et on va le faire en admirant justement une très belle démonstration de notre coach 2.0 Taki.

  • n°1 : la brasse est la nage la plus lente.
  • n°2 : tu dois respirer à chaque mouvement
  • n°3 : ce sont tes jambes qui vont te servir à te propulser lorsque tu nages la brasse.
  • n°4 : c’est la nage la plus technique et ça va demander une très bonne coordination de tes jambes, de tes bras et de ta respiration.
  • n°5 : c’est le temps de glisse, et à ce moment-là tu vas devoir être le plus profilé pour te laisser glisser vers l’avant.

Pour être bien profilé il te faut un bon gainage, j’ai déjà fait une vidéo à ce sujet si ça t’intéresses.

Quelle est la nage qui ressemble le plus à la brasse ?

Allez je ne te laisse pas comme ça, dernière question : à ton avis, quelle est la nage qui ressemble le plus à la brasse ? Est-ce que c’est le crawl ? Est-ce que c’est le dos ? Ou est-ce que c’est le papillon ? Tu mets ta réponse en commentaire et surtout tu n’oublies pas de bien justifier !

Pour te perfectionner encore plus en crawl, je t’ai préparé une série de 5 vidéos gratuites, clique sur le lien pour les recevoir et les consulter. Et rejoins le club des nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne !

Apprendre à nager le crawl

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*


This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.