La respiration en crawl ! (Partie 2/3) Un repère en OR

La respiration en crawl ! (partie 2/3) Un repère en OR
La respiration en crawl ! (partie 2/3) Un repère en OR

Si tu as de la peine à respirer, si tu t’essouffles au bout de quelques longueurs – même en nageant tranquille ou bien si à chaque longueur tu n’arrêtes pas de penser à ta respiration. Alors on va essayer ensemble de mettre les choses à plat. Et peut-être qu’autour de toi tu entends qu’il faut respirer 2 temps, 3 temps ou 5 temps ? Mais toi tu n’arrives pas à te décider…

La respiration en crawl ! Partie 2/3

Un repère en OR

Dans cette deuxième vidéo, je vais te donner un repère en or à garder en tête, pour respirer sans effort. Et on va débattre également des fameux 2 temps, 3 temps, voir même 4 temps de la respiration en crawl.

On va voir ensemble ce fameux repère en or pour respirer sans effort lorsque tu nages le crawl, mais avant ça, si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à t’abonner immédiatement en cliquant sur le bouton juste ici, ça va m’aider à progresser, à produire du contenu de meilleure qualité dans les semaines à venir. Et reste bien jusqu’à la fin, car j’ai une surprise pour toi !

Respecter l’alignement de la tête, du tronc et du bassin

Peut-être que jusqu’à présent, lorsque tu nages le crawl, tu sors ta tête un peu comme tu peux lorsque tu as besoin de respirer. Tu n’as pas vraiment de repère, ta tête bouge un peu dans tous les sens et ça c’est un frein énorme à ta progression. On commence par ce qu’il ne faut pas faire ! Et ici Camille, sort beaucoup trop la tête de l’eau, ici lorsqu’elle sort la tête de l’eau, elle regarde pratiquement le plafond, or en natation, ce qui est important, c’est de respecter l’alignement de la tête, du tronc et du bassin. Et lorsque tu tournes trop la tête pour regarder vers le plafond, ça engendre des déséquilibres très importants au niveau de ton corps. Impossible de nager efficacement dans ces conditions.

Le repère des lunettes peut-être un repère très facile pour toi

Ici, il y a un autre problème, Camille regarde trop devant elle, la conséquence, ce sont ses jambes, elles coulent, puisqu’elle à la tête relevée, et comme on vient de le dire précédemment, la tête, le tronc et le bassin ne sont plus alignés. Une fois de plus c’est un énorme frein à ta progression.

Voici le repère que je te propose de garder, ici comme tu peux le voir, Camille, lorsqu’elle tourne la tête ne la tourne plus excessivement, en fait elle regarde exclusivement sur le côté, et plus du tout devant et lorsqu’elle tourne la tête, l’eau s’arrête environ à la moitié de ses lunettes voir un petit plus, mais elle ne sort pas toute ses lunettes de l’eau, elle ne pivote pas complètement pour regarder le plafond. Donc le repère des lunettes peut-être un repère très facile pour toi et même un repère en or pour que tu puisses ne plus faire cette erreur.

Et comme tu as pu le voir tout à l’heure, grâce à la vidéo sur la respiration, tu peux tourner désormais la tête brièvement sur le côté, et une fois que tu as respiré, tu peux rentrer la tête tout de suite, pour repartir sur ton cycle de bras.

Enfin, lorsque tu regardes sur le côté, tu peux regarder très légèrement en arrière, mais c’est principalement sur le côté. Je dis très légèrement en arrière, parce que pour un débutant qui regarde devant, ça peut permettre de compenser ce défaut.

Maintenant, la fameuse question du 2 temps, ou du 3 temps, ou du 5 temps ou peu importe. Qu’est-ce qui te convient le mieux ? Tu as certainement entendu beaucoup de choses à ce propos, peut-être que toi tu nages, ou tu préfères d’ailleurs nager en 2 temps ou peut-être que toi tu préfères nager en 3 temps, peu importe, à la limite c’est ce qui te convient le mieux. Ce que je vais essayer de t’exposer, c’est un peu les avantages  et les inconvénients de nager en 2 temps ou de nager en 3 temps.

Tu as un bras plus fort et c’est plus facile pour toi de respirer

On commence par le 2 temps. En 2 temps, tu respires toujours du même côté, en fait la raison principale pour laquelle tu nages en 2 temps, c’est parce que tu as un côté favori, tu as un bras plus fort et c’est plus facile pour toi de respirer, par exemple toujours à gauche ou de respirer toujours à droite. Le truc avec ça, avec le 2 temps, c’est que si tu respires toujours du même côté, en particulier à l’entraînement, tu vas créer un déséquilibre. En fait, ton corps va s’habituer à toujours respirer du même côté, ton bras fort va se renforcer, ton bras faible va s’affaiblir.

C’est à toi de voir, en testant qu’est-ce qui te convient le mieux.

En revanche, respirer en 3 temps, te permet justement d’éviter ces déséquilibres, puisque tu vas respirer un coup à gauche et un coup à droite. À l’entraînement  je te recommande donc de nager en 3 temps pour éviter ces déséquilibres. En revanche, si tu tiens vraiment à nager en 2 temps, puisque tu es plus à l’aise avec ça, tu peux nager par exemple, une longueur en regardant que à gauche et la longueur suivante en regardant que à droite, ça va permettre de faire travailler à la fois, ton bras fort et ton bras faible. La deuxième chose, c’est que ça va aussi éviter de créer chez toi, ou d’accentuer les déséquilibres. En revanche, en compétition, si jamais tu veux faire une course, que ce soit sur une courte distance ou sur une distance beaucoup plus longue, il est très intéressant  pour toi de privilégier ton bras fort et donc la respiration en 2 temps, voir en 4 temps et d’alterner l’une après l’autre. Finalement, c’est un peu à ta convenance, personne n’a raison dans cette histoire, que ce soit 2 temps ou 3 temps, c’est à toi de voir, en testant qu’est-ce qui te convient le mieux.

Lorsque tu vas devoir passer à 2 ou 3 coups de bras, ça va devenir extrêmement facile pour toi.

Maintenant on va aller un petit peu plus loin, tu as probablement entendu déjà des gens qui respirent en 5 temps, 7 temps, 9 temps, à l’entraînement on t’a peut-être déjà demandé d’effectuer ce genre de travail, et si ce n’est pas le cas, c’est quelque chose que je vais t’expliquer tout de suite. C’est quelque chose d’intéressant puisque ça te permet de travailler en hypoxie. En fait, en nageant en 5 temps ou en 7 temps, tu es obligé(e) d’espacer d’avantage les moments où tu vas venir sortir la tête pour respirer. Ca a un très grand intérêt d’un point de vue physiologique, et également d’un point de vue psychologique, puisque quand t’es capable de respirer tous les 9 coups de bras, lorsque tu vas devoir passer à 2 ou 3 coups de bras, ça va devenir extrêmement facile pour toi.

Après cette vidéo, tu sais :

  • Tourner la tête sur le côté, sans dépasser le fameux repère des lunettes, mi-lunettes ou un peu plus loin.
  • Finis de la rotation complète, qui te déséquilibre totalement.
  • Finis également de sortir la tête devant pour respirer. Désormais c’est que sur le côté, en regardant légèrement derrière. Et tu sais comment le travailler, avec la planche devant et une main le long de la cuisse.
  • Tu vas aussi tester ce qui te convient le mieux, est-ce que c’est 2 temps, 3 temps ou même 4 temps, ça c’est à toi d’en juger, et tu vas pouvoir le faire dès ta prochaine séance.

Enfin, tu sais désormais qu’il est très important de garder la tête bien fixe, et pour le travailler, je te propose de regarder la troisième vidéo. J’ai une solution que je pourrais presque appeler miracle, ça va résoudre instantanément ton problème de respiration et tu vas pouvoir te focaliser sur ta tête, et ne plus la bouger à gauche ou à droite pour te déséquilibrer.

Je t’ai également parlé d’un cadeau tout à l’heure….

Pour te perfectionner encore plus en crawl je t’ai préparé une série de cinq vidéos gratuites, clique sur le lien pour les recevoir et les consulter, et rejoins le club des nageurs 2.0 en t’abonnant à la chaîne !

Apprendre à nager le crawl
Apprendre à nager le crawl

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


1 + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.